La vie dans la terre en organique dans un pot

Répondre
OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par OP44 » 19 déc. 2017, 22:28

Je viens d'avoir une petite surprise cette après midi en allant voire mes 2 pots de bambou

Image

Image

Ce sont des tarricules (déjections) de vers de terre à la surface de mes pots!
Ca signifie que mon mélange de terre dans mes pots est en bonne santé!

Pour rappel ce sont des bambous acheté et rempoté mi septembre pour le bambou doré (1ère photo) et mi octobre pour le nigra (2ème photo).
Il se trouve que fin novembre j'avais fait un surfaçage à mes pots pour y intégrer du lombricompost, du compost végétal (issu du broyage et compostage de déchets verts branches, tailles de haies, feuilles, gazons avec des morceaux de branche), du lithotamne, du sable et des feuilles mortes.
C'était plus qu'un surfaçage, autour de la motte j'avais retiré de la terre sur environ 25-30cm pour y intégrer tout ça et j'avais découvert dans l'un de mes pot un vers de terre.

Il y a de ça à peine 3 semaines je suis allé chercher des vers de terre dans un champ où il n'y a pas de culture depuis un bon paquet d'années (au moins 15), j'ai dû en mettre 10-12 dans chacun des pots.
Et découverte aujourd'hui ils ont dû rester dans le pot et sont au travail à remuer et aérer la terre, à rendre assimilable aux bambous l'organique qu'il y a dans la terre (de ce que j'avais compris c'est un problème de l'organique en pot qui ne se décompose pas assez vite/n'est pas assimilable par les plante assez rapidement)! Une "usine à engrais" sont dans mes pots (faudra juste que je leur trouve de quoi se nourrir pour qu'ils restent)!

Pour ceux qui font des semis je viens de voire que ces tarricules de surface sont très riche en nutriments et particulièrement bien adapté aux semi.

Je continue à m'informer de ce qu'il sera bon pour favoriser la vie dans la terre (de mes pots et où jardin), si vous avez des psites je suis preneur

Avatar du membre
kamisama
Esprit Bambou
Messages : 3291
Enregistré le : 27 mars 2014, 08:35
Plantation : Jardin
Surface : 2000
Orientation : Est
Sol : Limoneux

Re: La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par kamisama » 20 déc. 2017, 20:57

turricules...

Super si ça fonctionne

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par OP44 » 20 déc. 2017, 22:42

Bien ça c'est une autre question sur le long terme, d'ici là, vu que je ne mettrai pas de paillage dans mes pots avant avril mai prochain je regarderai régulièrement s'il n'y en a pas d'autres qui apparaissent.

En rereguardant bien aujourd'hui il y en a peut être eut d'autres mais qui ont été estompé par un épisode pluvieux ces derniers jours, or j'ai travaillé 6 jours sur 7 ces 15 derniers jours et ne pouvais pas regarder mes pots en plein jour, du coup ça marche peut être depuis le début (là il se trouve que je suis en arrêt donc j'ai pu voire de plein jour).

Du coup je me suis fait mes 2 micros composteurs, un pour chaque pot que j'ai rempli, il me restera plus qu'à leur faire 5 trous pour la ventilation, ils doivent faire quelque chose du genre 1l et 1.25l

Image


Image
Le pot de diamètre 80 avec le 1.25l

Image


Image
Le pot de diamètre 60 avec le 1l

Je penses que ça ne peut que leur faire une raison de plus de rester dans mes pots et de ne pas aller voire ailleurs, le week end prochain j'irai en recueillir d'autres, je rechercherai principalement les plus longs et gros qui sont les traceurs et qui ont pour particularité d'aller au plus profond et de remonter, ceux là de mémoire j 'en ai que 2 ou 3 dans chaque pot ce qui est peu alors qu'il doit y en avoir 8-10 de plus petit ce qui n'est pas énorme non plus.
Puis j'ai également 2 massifs à repeupler en vers de terre depuis que j'ai intégralement changé la terre, il y avait eut du scalpage (même si j'en avait sauvé un paquet)! :oops:

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par OP44 » 05 janv. 2018, 13:33

Grosse surprise ce midi en regardant mes pots nouvellement paillé :

Image
Dans le pot du nigra, la plus grosse turricule

Image
Dans le pot du bambou doré, la plus grosse turricule également

Je ne m'attendais pas à apercevoir des turricules apparaître au dessus du paillis (il y en a d'autres dans les pots qui sont plus petite) de chanvre qui doit faire 5-7cm d'épaisseur environ, ça a de la force les vers de terre (surtout qu'avec les nombreuses récente grosses pluie le paillis était bien compact)! J'avais rajouté des vers de terre récament.

J'ai des turricules dans tous mes pots sauf celui de l'olivier très certainement à cause du paillis de brique et d'ardoise de 6-8cm d'épaisseur qui j'imagine ne doit pas pouvoir être soulevé par les vers de terre.

Je ne peux pas dire ce qui fait apporter (ou conserver les vers de terre) de la vie dans mes 2 pots de bambous ni dans le pot de l'olivier vu que je les ai récament acheté et mis en pot (entre mi septembre et mi octobre), et qu'il y a eut trop de choses différentes dans la terre pour savoir de quoi ça vient, par contre j'ai récupéré une grande jardinière (L100xl40xh35) comportant 2 buissons que j'avais eut il y a 10 ans dans un ancien logement et que j'avais laissé chez mes parents qui ne s'en étaient pas occupé (il aurait bien voulu les faire creuver), je les ai récupéré, j'ai surfacé la terre,rajouté du terreau, du compost de végétaux broyé (avec des restes de petits morceaux de branche), du bochevot, du gazon, des feuilles, un peu de marc de café et du lombricompost et mis récament du chanvre en paillis. J'avais également mis tout récament dans la jardinière des vers de terre et il y a également des turricules.

Je peux donc en déduire que dans le terreau, le compost de végétaux broyé (avec des restes de petits morceaux de branche), le bochevot, le gazon, les feuilles, le marc de café et le lombricompost il y a quelque chose qui fait s'installer les vers de terre dans un pot.

J'avais lu que les vers de terre aiment le marc de café, là j'en ai presque pas mis, à suivre dans le temps sans rajouter de marc de café dans la jardinière pour voire si d'autres tarricules continuent d'apparaître.

michel maurer
Esprit Bambou
Messages : 2702
Enregistré le : 07 juin 2013, 21:50
Plantation : Jardin
Surface : 100
Orientation : Nord
Sol : Argileux

Re: La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par michel maurer » 06 janv. 2018, 00:55

Perso, je n'ai pas été aussi généreux avec mes pots, ils n'ont reçu qu'un terreaux de rempotage G.Vert et de l'osmocote (Il y a deux mois)
Je viens de rentrer après 3 semaines d'absence, j'ai vu aussi des turricules dans deux pots, Mixta et Tsutsumania.
Seul point commun avec toi, un épais paillis de chanvre et beaucoup d'eau de pluie depuis un bon moment...
Détail : les pots sont posés sur un terrain truffé depuis 2ans de vers de terre, et j'ai mis il y a trois semaines sur toute la surface autour 20 cm de fumier frais, je pense que si les vers sont abondants dans un terrain, ils rentrent par les trous de drainages...
Ceci dit sous de simples sceaux en plastique posé sur ce terrain régulièrement amendé , j'y trouve souvent des vers de terre, je crois qu'ils apprécient le plastique..

michel maurer
Esprit Bambou
Messages : 2702
Enregistré le : 07 juin 2013, 21:50
Plantation : Jardin
Surface : 100
Orientation : Nord
Sol : Argileux

Re: La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par michel maurer » 06 janv. 2018, 13:55

Détails du jour : je suis séparé de ma voisine par une petite cour de 4m de large. Elle a retrouvé des vers de terre sur la dalle à l'entrée de sa porte, et même dans sa cuisine....La terre est tellement imbibée d'eau en profondeur que je crois qu'ils cherchent un endroit sec..C'est la panique..
je pense également que les pots sont a quelque part moins imbibé que le sol autour...alors ils rentrent...

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par OP44 » 06 janv. 2018, 19:32

Tu dis que le terrain est truffé de vers de terre depuis 2 ans, tu sais ce qui a produit leur arrivée/développement?
C'est fou ça qu'ils s'expatrient ailleurs en sortant à découvert, ils n'aiment pas trop ça en général il me semble.

michel maurer
Esprit Bambou
Messages : 2702
Enregistré le : 07 juin 2013, 21:50
Plantation : Jardin
Surface : 100
Orientation : Nord
Sol : Argileux

Re: La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par michel maurer » 07 janv. 2018, 14:45

Effectivement, s'exposer à l'air libre, c'est se faire bouffer..., mais si le sol même en profondeur est comme un verre d'eau, s'il ne veulent pas être noyé, ils n'ont pas le choix, se sont des vers de terre, pas d'eau…
Mon terrain était à la base très argileux avec une couche de remblais en surface, il n'y avait aucune vie. J'ai nettoyé le terrain aux maximum des pierres , cailloux, et j'ai rajouter un peu de terreau en surface, question d'avoir quelque chose d'un peu nourrissant en surface. Puis j'ai pris un produit en jardinerie qui favorise les micros organismes.. pas sur que se soit si efficace..; car j'ai surtout amender depuis quatre ans avec du fumier frais avec des cartons en dessous, ( Les vers pondent dans les cartons).En fait, la première anné j'ai laissé un tas de fumier composté pendant presque un an sur le terrain,question de créer un foyer de vie, après j 'ai épandu en surface. J'ai commencé a voir plus de vers. Les années suivantes, j'ai directement épandu le fumier frais et les cartons sur le terrain.

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par OP44 » 07 janv. 2018, 16:10

Le compost de déchet verts pas complètement décomposé (où il reste des petits morceaux de branche) me semble être top pour amener de la vie dans la terre de ce que j'ai pu entendre et en suis convaincu en regardant mes massifs où la terre a totalement été changée réçament qui en comporte pas mal (peut être 15-20% du volume total pour 2 massifs), des plantes plantées le 5 décembre sont en train de bien se développer et de bourgeonner pas mal.
La terre végétalisée devrait également être pas mal également.
http://lestourbieresdesuce.com/produits ... s-produits
Tu peux retrouver ça là, l'adresse a été donné par Charles du forum dont je remercie encore, j'avais récupéré du compost de déchets vert moins tamisé qui me semblait un peu mieux de par le fait que les résidus non totalement décomposé (les résidus de branche) étaient plus gros.
Sur mon petit terrain là où il y a de la pelouse la terre est vraiment toute pourrie car totalement argileuse et ça se voit dès la surface que c'est de l'argile, le top serait de virer les 8-10cm de terre de surface et de la remplacer par de la terre végétalisée mais je sais pas si j'en aurait le courage puis vu que tout mon jardin ou presque est terminé, que mes petits massifs devraient exploser au printemps et qu'il faudra que je m'en occupe un peu, que des pas japonnais et bordures sont installé je n'ai pas envi de tout casser, puis la pelouse pousse quand même dessus.
A la place je mettrai peut être en surface un peu de sable (du genre 3-4l par m²) avec soit une très légère couche de compost de végétaux (mais il ne m'en reste presque plus et j'ai pas la possibilité d'en avoir au détail, juste à la remorque alors qu'il m'en faudrait 100-150l, si certains près de nantes ont des pistes ou ont du surplus que bien sur je leur paierai ça m'intéresse), soit du terreau avec un peu de lombricompost mais ce sera en très légère quantité du genre 1cm (sable et amendements compris) que renouvellerai je penses 1-2 fois par an sur quelques années.

michel maurer
Esprit Bambou
Messages : 2702
Enregistré le : 07 juin 2013, 21:50
Plantation : Jardin
Surface : 100
Orientation : Nord
Sol : Argileux

Re: La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par michel maurer » 08 janv. 2018, 18:53

Contrairement a ce que l on peut lire a certains endroit, Je te deconseille de rajouter du sable...
Argile plus sable : mortier (avec lequel les murs anciens sont maçonnés)
J avais essaye chez moi heureusement sur un petit carre, avec les cailloux dans le sol : Beton garanti en ete :mrgreen:
La seule facon d’ameliorer une terre argileuse est d amander ( fumier, paille seule, feuilles- Brf..)

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par OP44 » 08 janv. 2018, 23:21

Bien ça tu me l'apprend Michel, du coup je vais pas en mettre, merci.

Mes 2 massifs ombragé, mes 2 pots de bambous et celui d'olivier ont un fond (environ un quart de la hauteur et un peu moins pour mon massif méditerranéen) composé d'argile, de terre à peu près franche et de sable pour retenir la fraicheur en été (dans l'ordre je dirai en proportion 40, 40 et 20%) vu que mon petit jardin est fermé par une façade de l'immeuble, 2 murets en béton et d'un pan en panneau composite noir sur lequel les rayons du soleil tapent de la fin de matinée jusqu'en milieu d'après midi l'été, tout ça créé un effet four dans mon jardin l'été et un micro climat l'hiver avec des températures supérieures la nuit mais inférieures le jour (vu que les rayon du soleil ne tapent presque pas sur la pelouse à cette saison).

En ce qui concerne ma pelouse où je voudrai améliorer un peu la terre sans en changer les 8-10cm superficiels que ça mériterai je voudrait faire ça vite fait en y ajoutant une très légère couche d'un cm et en profiter pour y ressemer du gazon.
Car vu qu'avec l'aménagement de mon jardin j'y ai pas mal piétiné, que donc celle ci a pris cher par endroit sachant qu'en plus à la base plus un jardin est petit plus on le piétine au même endroit (c'est la raison de la mise en place de mes pas japonais), je n'ai pas envi que la terre soit impraticable pendant un paquet de temps pour marcher dessus ni que ce soit inesthétique, du coup je ne mettrai ni fumier, ni paille, ni feuille ni brf.
A la place je comptes plutôt y épandre plusieurs choses du genre du terreau, du compost végétal pas totalement décomposé (si j'en trouve en petite quantité), du bochevo pour le fumier (en granulés que je concasserai je penses) et un poil de lombricompost.
Une fois tout ça épandu en surface j'y semerai du gazon, j'espère que le gazon en dessous résistera, s'il ne résistera j'en ressemerai en plus grande quantité.

En ligne
Avatar du membre
grandan08
Maître Chaume
Messages : 1900
Enregistré le : 11 juil. 2016, 11:14
Plantation : Jardin
Surface : 500
Orientation : Sud
Sol : Argileux
Code postal : 0822
Ville : Nouzonville/Plouha

Re: La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par grandan08 » 09 janv. 2018, 08:38

Michel, as tu constaté une grosse différence entre argile+sable sec et argile seul sec.
Chez moi avec ou sans sable quand c'est sec c'est aussi du béton ...

michel maurer
Esprit Bambou
Messages : 2702
Enregistré le : 07 juin 2013, 21:50
Plantation : Jardin
Surface : 100
Orientation : Nord
Sol : Argileux

Re: La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par michel maurer » 09 janv. 2018, 10:38

C est aussi trs dur sans sable, mais c est pire encore avec du sable et des cailloux
Perso je casse les mottes avec un perforateur electrique, sans sable les mottes s eclatent assez facilement, avec sable et petits graviers il faut recasser les mottes, c est plus serre.

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par OP44 » 09 janv. 2018, 23:46

En m'ayant dit que l'argile et le sable faisait du mortier je me suis dit que c'était peut être un mode de construction ne m'y connaissant pas dans le domaine de la construction Michel.
Maintenant c'est vrai que lorsque l'argile est sec c'est du béton, et le pire lorsque l'eau ne peut pas y stagner et que c'est régulièrement tassé (le sol de vieux hangars en terre et de granges c'est pas comme ça?), faisant du vtt de descente et un peu d'autres pratiques alternative engagée du vtt et en m'y consacrant à la création de pistes je peux t'affirmer fait dans les règles de l'art avec une bonne gestion d'eau un champ de bosses ou une piste de 4x cross (genre de piste de bmx mais sur un terrain qui descend) fait bien souvent en terre glaise durera pas mal d'années sans bouger ce qui ne serait pas le cas avec d'autre genre de terres qui s'éroderaient avec la pluie.

Pour rester dans le domaine de l'argile pure, pour en casser de la bien bétonnée en surface tant que l'on ne veut pas faire un petit trou profond, de façon efficace sans trop se fatiguer le mieux que j'ai trouvé c'est la serfouette https://www.forgesetjardins.com/A-10001 ... e-1-m.aspx (qui a l'avantage d'être légère et que l'on peut donc mettre un paquet d'énergie) et de façon surprenante je trouve que ça marche mieux en lui coupant légèrement la pointe en usage intensif avec en dessous des racines, pierres et rochers, pour faire un trou profond la bien lourde barre à mine marche bien mais épuise et peut être judicieusement combinée avec un fer de maçonnerie taillé en pointe qui lui est bien plus léger.

Pour en revenir à la terre de mon jardin où est mon gazon je me disait que de mettre un peu de sable du genre 2-3l/m² en surface avec un peu de terre végétale et ou terreau (1cm d'épaisseur) au dessus pourrait peut être légèrement améliorer le drainage car dernièrement avec les grosses pluies que l'on a eut ça commençait à faire un peu de bruit sous les pieds comme si je marchai sur un terrain marécageux, j'ai bien conscience que je ne ferai pas de miracles avec si peu d'épaisseur d'apport et qu'il faudrait plutôt que j'enlève 5-10 cm de terre pour la changer (dans mon cas je ne veux pas mettre de paillis pour ressemer de la pelouse directement) mais j'ai un peu la flemme puis le gazon pousse quand même (tout comme les mauvaises herbes qui apparaissent de plus en plus), j'ai juste envie d'améliorer un peu la terre et de ressemer du gazon vu que j'ai bien dégradé mon terrain en l'aménageant.
Si vous avez des solutions à me proposer simple, rapide à mettre en oeuvre et en faible épaisseur qui pourrait apporter à la la terre n'hésitez pas à proposer.

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par OP44 » 20 janv. 2018, 00:06

michel maurer a écrit :Détails du jour : je suis séparé de ma voisine par une petite cour de 4m de large. Elle a retrouvé des vers de terre sur la dalle à l'entrée de sa porte, et même dans sa cuisine....La terre est tellement imbibée d'eau en profondeur que je crois qu'ils cherchent un endroit sec..C'est la panique..
je pense également que les pots sont a quelque part moins imbibé que le sol autour...alors ils rentrent...
Je viens d'observer aujourd'hui qu'au moins certains vers de terre ne sont pas du tout dérangé par une terre totalement détrempé, on pourrait dire même imbibée, pire ils viennent dans le pot (voire mon post ce jour même viewtopic.php?f=105&p=234944#p234944 ).

Sinon mes turricules continuent d'apparaitre dans mes pots, pas en grosse quantité mais ça continue.

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par OP44 » 19 sept. 2018, 19:21

Quelques rapides photos juste en soulevant le paillis le long du bord du pot pour compter les rhizomes

Image
Un mille pattes en haut à droite, une sorte de petit vers marron enroulé, des minis vers de terre blanc

Image
Un vers de terre à peu prêt au milieu en haut et un cloporte à peu prêt au milieu en bas

Il y a plein de vie juste en dessous le paillis sans du tout gratter (mis à part pour voir longer les rhizomes le long du pot mais peut être pas plus de 4-5cm de profondeur), j'ai juste ouvert une bande d'environ 10cm autour du bord du pot, il y a énormément de petits vers marrons dont pas mal sont enroulé (peut être vu 50-100), quelques vers de terre (3), des mini vers blanc (peut être 50), des cloportes (peut être 15-20) et plein (plusieurs centaines) de mini bestioles blanches qui décomposent l'organique, c'est super petit et on en trouve dans les pot en intérieur)

Ca se trouve dans pot de 170l de nigra acheté chez jarditruc (mais vu que c'était un beau pot d'environ 3,5m pour 30-40l je penses qu'il provient d'une pépinière spécialisée dans le bambou à machecoult à côté de nantes), planté en octobre 2017 avec pas mal de bonnes choses en organique

Pour le nombre de rhizomes compté qui arrivent au bord du pot j'en ai compté 17

Petit rappel d'une photo disparue dans un pot d'auréa prise le 15 avril 2018
Image

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par OP44 » 23 sept. 2018, 17:03

Enorme grosse surprise!
Les minis vers de terre blanc compté en nombre dans le pot de mon nigra et dont je ne savais pas ce que c'était sont des vers de terre!
Regardez la 3ème photo c'est exactement ce que j'ai vu, au passage leur lombricompost de fumier pour des sacs ne sont pas bien cher, j'en ai récemment pris 2 sacs http://www.lombriculture.net/lombric-et-lombriculture

Ce qui veut donc dire qu'en plus de ne pas s'échapper ils se reproduisent, c'est qu'ils doivent s'y plaire!

J'en conclue qu'il y a 3 solutions

- soit ils proviennent de vers de terre que j'ai été chercher dans des prairies et en un peu en forêt en fin d'hivers et ou printemps dernier (des gros traçant qui font des allers retours entre la profondeur et la surface et des vers de terre qui vivent sous la surface de la terre)

- soit ils proviennent de vers de terre acheté en magasin de pêche il y a environ un mois, des vers de terre canadien qui sont de gros vers de terre traçant qui font 10-15cm de long (enfin ceux que j'ai acheté).
Cette hypothèse ne m'étonnerai pas, je ne connais pas le système de culture de ces vers de terre mais j'imagine qu'ils n'ont pas un énorme espace pour être élevé en grand nombre, du coup ça ne m'étonnerai pas que la place d'un pot leurs suffise et qu'ils s'y reproduisent.

- Soit il y un peu de tous les vers de terre apporté.


Avec mes mélanges de terre qui comportent 1/3 de terre végétale végétalisée (50% terre végétale 50% pré compost de végétaux), du terreau pour environ 1/3, des feuilles (ils adorent), du bochevo (avec les algues entre 300 et 500g à la plantation puis 2-3 poignées en surface début mars et juillet), du lombricompost (les vers de terre peuvent remanger ce qu'ils ont déjà mangé), quelques apport de marc de café (ils adorent ça) ils doivent avoir de quoi manger.

En effet la moitié d'un tiers de terre végétale végétalisée étant du pré compost de végétaux représente 16,5% d'organique
20% d'organique d'un tiers de terreau (20% correspond à un terreau de moyenne basse qualité, je ne connaissais pas ces valeurs lorsque je les ai planté et ne me rappelle plus des terreaux que j'avais mis mis à part que c'était pas du terreau de base) représente 1/15 soit 6,66%
Ces 2 matières représentent déjà un bon 23% du volume total de terre d'éléments organique d'un de mes pots.
En ajoutant les feuilles, le bochevo, le lombricompost et le café on doit arriver à 25% pour le sûr, sur mon plus petit pot de 75l en enlevant le drainage qui ne doit pas faire plus de 10-15l (on va dire 15 pour être large) ça voudrait dire qu'il reste 15l d'organique et certainement un bon double pour mon pot de 170l, ça laisse de quoi manger aux vers de terre et divers insectes qui décomposent les éléments organique.


Pour les intégrer à la terre de mes pots je plie un peu un chaume et glisse le vers de terre le long du chaume entre la terre et celui ci.


J'ai récemment entendu dire que pour l'usage d'un lombricomposteur des vers de terre de magasin de pêche font l'affaire et sont bien moins cher que ceux qu'on trouve sur les sites spécialisé de lombricompostage et que l'on a pas des masse de vers mort en les recevant.

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: La vie dans la terre en organique dans un pot

Message par OP44 » 08 févr. 2019, 13:48

Bonjour tout le monde!

Je viens de faire le 2ème et dernier amendement avant l'automne prochain pour mes bambous ce matin.

Le premier amendement mis en place en novembre comportait du fumier de cheval et un mélange de fumiers or brun, de compost de végétaux peu décomposé, de turricules (déjections) de vers de terre, de basalte, de feuilles morte, de vers de terre (de surface et de profondeur) le tout recouvert d'un mulch de peuplier (dit se décomposer rapidement ce que je trouve intéressant pour une culture en pot).

Aujourd'hui c'était le 2ème et dernier amendement composé de quelques poignées de bochevo (entre 4 et 8 suivant mes pots de 75, 105 et 170l) et la couverture sur la surface des pots d'une fine couche de lombricompost composé de différents fumiers.

Pour appliquer ces amendement j'ai enlevé le paillage et sans chercher (je veux déranger le moins possible la vie dans mes pots) j'ai vu différents types de vers de terre et d'insectes dans ma terre. La température dans mes pots mesurée à environ 9°, ce qui est idéal pour l'activité de toute cette faune, j'ai pu également observer la décomposition des feuilles morte, du paillage et la présence de mycorizes, tout ça dans mes différents pots.

La vie dans la terre dans un pot de 75 litres est bien possible, en espérant comme l'année dernière voir des champignons dans ces prochaines semaines avant la sortie des turions dans mes pots.

Répondre

Retourner vers « La culture en pot »