chap III Les espèces et les 'cultivars'

Avant de poser vos questions, consultez cette rubrique
Avatar du membre
Benboo
Padawan du Rhizome
Messages : 445
Enregistré le : 25 févr. 2013, 16:41
Plantation : Jardin
Surface : 2600
Orientation : Sud
Sol : Limoneux
Localisation : Basse normandie

chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar Benboo » 11 mars 2014, 18:49

En accord avec Darker, topo sur les noms d’espèces. Je complète, clarifie et sépare le post initial en 2 avec les commentaires à part.

Une espèce de bambou correspond à un groupe d’individus (population) qui possèdent des caractères morphologiques similaires et qui peuvent se reproduire entre eux avec une descendance viable et féconde, dans des conditions naturelles.

Les noms d’espèces, comme les noms de genres sont, presque tous issus du latin, pour une dénomination universelle. Par exemple, dans le Genre Phyllotachys (phyllon=feuille et stachys = pointu) on a l' espèce vivax (vigoureux) et le cultivar cv ‘Auréocaulis’ (caulis= tige ou canne et auréo = jaune). Extrapolé du latin, cela donne: bambou "vivace à feuilles pointues et à cannes jaunes"

Il est souvent utilisé un adjectif qualificatif d’un trait de caractère morphologique ou d’un signe distinctif du bambou en question, voir de son origine. Voici quelques exemples de la signification des noms d’espèces , publiés avec l’aimable autorisation de l’AEB (Source : Tony Grieb et Thierry Gaillard)

Alata : De alatus = avec des ailes, en fleurs, fruits.
Anceps : (à deux têtes) Douteux, provenance douteuse.
Aurea : De aureus = doré
Albus : Blanc.
Albo striata : Strié blanc.
Borialis : Du nord.
Chrysophyllus : De chrysos = or, phyllus = feuilles dorées.
Edulis : Mangeable.
Fastuosa : De fastus, fastosus = droit, debout, majestueux.
Glauca : De glaucus =gris vert, vert bleu.
Gracilis : De gracilis = mince, simple, sans artifice.
Humilis : Petit, humble.
Iridescens : De Iris = arc en ciel
Japonica : du japon
Lancifolia : De lancea = feuilles en forme de lances.
Latifolius : Feuille large.
Maculata De macula = tacheté.
Nebulosa : De nebulosus = trouble, nébuleux.
Nitidus : Brillant, éclatant, luxuriant, joli.
Palmata : De palma= forme de la main.
Parvifolia : De parvus = petite feuille.
Praecox : Précoce, qui pousse prématurément.
Propinqua : Semblable, analogue.
Pumilis : Nain.
Pubescens : De pubes = poilu, velu.
Quadrangularis : Carré = quadrangulaire.
Sina, sinensis: De la Chine.
Spectabilis : De belle apparence, splendide, (digne d’être regardé).
Tessellatus : Structure des veines des feuilles rectangulaires(, en mosaïque).
Vagans : De vagabundus = vagabonder, qui va partout(, mobile).
Variegata : De varietas = multicolore, hétérogène(, panaché).
Viridis : Vert.
Viridiglaucescens : Vert bleu.
Viridistriatus : Strié vert.
Vittata : De vitatus = rayé, strié (ou vitta = bande)
Vivax : vivace (rapide), vigoureux

Il y en a bien d’autres, qui veut compléter à suivre de ce post ?

L’exception confirmant la règle, certaines dénominations sont aussi traduites en latin à partir du chinois comme pour le genre Sasa : en chinois Hisai Chu = petit bambou. Elles peuvent également correspondre à un nom ou prénom (exemple Murielae : Muriel fille du botaniste Wilson, Hénonis pour le botaniste Henon, etc …).

Un cultivar de bambou est une variété sélectionnée et multipliée artificiellement par la main de l’homme pour ses caractéristiques esthétiques intéressantes. Il peut provenir d’une mutation artificielle provoquée par l’homme, naturelle née dans une pépinière ou dans une bambousaie sauvage. Mais comme les caractéristiques d’un cultivar de bambou ne sont pas ou mal transmises à la descendance (graines) il doit être multiplié par la voie végétative (division). Pour en savoir plus voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Cultivar

Pour les noms de cultivars, le latin n'est pas systématique. Parfois l'anglais est utilisé ou le chinois est conservé comme pour le [i]Phyllostachys vivax[i] cv ‘Huangwenzhu’ qui signifie littéralement ‘bambou à ligne jaune’.

Une forme de bambou correspond au sein d’une population d’espèces ou de cultivars, à une variante observée sur un ou plusieurs individus (forme plus trappue, plus colorée, ...) due à des expressions différentes du génome, liée à la variabilité génétique intrinsèque des individus ou par exemple sous une influence externe (sol, climat, milieu de culture pour l’in-vitro …)

Selon la nomenclature, les noms de genre et d’espèces s’écrivent en italique tandis que les noms de variétés ou de cultivars s’écrivent en romain entre ‘ …’ . Pour les cultivars ou les variétés on peut simplifier l'écriture en enlevant les abréviations cv. ou var. Les noms de genre et de cultivars s'écrivent en majuscule, ainsi que les noms d'espèces tirés de noms propres (ex = Murielae)

L’abréviation sp. , placée après le genre signifie qu’on ne sait pas à quelle espèce on a à faire tant que les botanistes ne l’ont pas formellement identifiée (les botanistes spécialistes en identification de bambous ont la crise de la vocation et on manque de mécènes pour financer les analyses génétiques). L’abréviation spp. signifie qu’on parle de toutes les espèces en question.

Voilà avez l’essentiel, voir de quoi briller en société !!! Le reste vous l’apprendrez sur le forum ou en participant aux sorties terrain avec les botanistes et passionnés de l’Association Européenne des Bambous (AEB section France et Francophones). Débutants bienvenus. :D
Modifié en dernier par Benboo le 24 mars 2014, 14:39, modifié 6 fois.

Avatar du membre
Benboo
Padawan du Rhizome
Messages : 445
Enregistré le : 25 févr. 2013, 16:41
Plantation : Jardin
Surface : 2600
Orientation : Sud
Sol : Limoneux
Localisation : Basse normandie

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar Benboo » 14 mars 2014, 09:48

C’est le découvreur qui donne le nom à une nouvelle plante ou à défaut le botaniste identificateur. L’usage est d’utiliser un nom en latin, au besoin en « latinisant » le nom que l’on souhaite donner. Cette dénomination reste provisoire pour les plantes en attente d’identification officielle. Dans ce cas on peut trouver les initiales du découvreur, le lieu de découverte parfois sous forme abrégée voir un numéro de collecte ou de sélection de semis, … Pour être identifiée formellement le nom d’espèce doit être validé par ses pairs (cad les botanistes compétents) en faisant si possible l’objet d’une publication scientifique

Les analyses génétiques, qui se développent de plus en plus, vont permettre d’affiner et de revoir les classifications habituelles. Elles réserveront probablement des surprises.

Depuis une vingtaine d’années, on assiste également, pour cultivars de plantes nouvelles, à la perte du latin au profit de l’anglais (exemple black au lieu de nigra en latin = noir) ou d’appellations commerciales plus ou moins heureuses.

Si vous trouvez un nouveau cultivar, avant de le nommer (en latin si possible), voir la démarche à suivre sur http://aebfrance.org/2014/03/11/que-fai ... -mutation/. Il est d’autant plus important d’utiliser le latin, que les noms commerciaux viennent compliquer la reconnaissance des plantes et ne respectent pas les règles d’usage. La conséquence est qu’on ne sait parfois plus de quelle espèce ou cultivar il s’agit, la même plante possédant plusieurs appellations.

Exemple : le Fargesia ‘Red panda’ (oui je vous l’accorde panda rouge, c’est ridicule) est en fait un Fargesia nitida 'Jiuzhaigou 1’ (lieu de récolte, suivi d’un n°). Si vous avez un doute, le site francophone en accès libre d’un des membres professionnel (newfi) du forum et de l’AEB http://www.newfibamboo.com/index.php/fr ... s/par-noms indique la liste des genres et espèces de bambous avec souvent une description sommaire, une image et les correspondances commerciales.

Les multiplicateurs in vitro et pépiniéristes traditionnels devraient faire l’effort de systématiquement indiquer le nom latin ou provisoire avec la dénomination commerciale, cela éviterait que le passionné achète 2 fois la même plante avec des noms différents. Yellow_Hot_Colorz_PDT_46

Gardez bien les étiquettes de vos plantes car certaines se ressemblent tellement qu’on ne peut les identifier formellement que lorsqu’elles sortent leurs turions, voir fleurissent !!!. C'est le cas par exemple des nombreuses espèces de phyllostachys avec des cannes vertes, qui se ressemblent beaucoup, surtout quand elles sont jeunes.

Notez également la provenance de l’achat, utile en cas de comportement différent des plantes (suspicion de forme différente à échanger avec d’autres passionnés) ou de floraison.

Avatar du membre
Newfi
Esprit Bambou
Messages : 2509
Enregistré le : 14 janv. 2013, 15:15
Plantation : Jardin
Surface : 25000
Orientation : Nord
Sol : Argileux
Localisation : Auvergne, Puy de Dôme, Luzillat
Contact :

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar Newfi » 07 févr. 2015, 08:34

C'est bien que tu aies constaté que l'usage du latin se perd dans la dénomination des cultivars depuis une vingtaine d'année !
Par contre , il ne faut pas recommander de le réutiliser pour nommer un nouveau cultivar, les règles de nomenclature botanique interdise en fait l'emploi d'un nom latin depuis une vingtaine d'année.
Un exemple d'une nouvelle dénomination qui respecte affaitement les règles et qui a été faite par la voie officielle
C'est le Phyllostachys violascens ' Kerhet', que Robert Kernin a ainsi nommé en hommage à son premier jardin. Beaucoup utilisé encore le nom Phyllostachys violascens ' aureosulcata' ( qui le décrit tes bien pourtant) , mais ce nom ne peu plus être utilisé.

Donc pour ceux qui aurait la chance de découvrir un nouveau bambou ( ça n'arrive pas tous les jours), il faut oublier le latin! :wink:

Avatar du membre
Xavier_72
Maître Bambou
Messages : 8027
Enregistré le : 03 janv. 2011, 16:03
Plantation : Jardin
Surface : 8000
Orientation : Sud
Sol : Argileux
Localisation : Sud Est Sarthe, Pays de Loire, France, Europe, Planète terre
Contact :

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar Xavier_72 » 07 févr. 2015, 22:48

Newfi a écrit :.......Donc pour ceux qui aurait la chance de découvrir un nouveau bambou ( ça n'arrive pas tous les jours), il faut oublier le latin! :wink:


sauf s'il sagit d'une nouvelle espèce et là c'est encore plus rare Yellow_Hot_Colorz_PDT_02

Avatar du membre
Benboo
Padawan du Rhizome
Messages : 445
Enregistré le : 25 févr. 2013, 16:41
Plantation : Jardin
Surface : 2600
Orientation : Sud
Sol : Limoneux
Localisation : Basse normandie

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar Benboo » 09 févr. 2015, 22:41

Effectivement l'usage du latin pour les noms de cultivars est interdite depuis 1959 !! Je n'avais pas l'info.
Dommage, le latin est pourtant universel, facilite l'identification et la dénomination des plantes.

Visiblement je ne suis pas le seul à ne pas avoir eu l'info. Creapaysage à découvert dans sa pepiniere, il y a quelques années, un splendide phyllostachys aurea 'Albovariegata' (panache de blanc) stable. Maintenant il le diffuse.

Si j'avais a diffuser de nouvelles plantes, je crois que je ferai de la résistance avec un nom de cultivar avec tout ou partie en latin.

Avatar du membre
Benboo
Padawan du Rhizome
Messages : 445
Enregistré le : 25 févr. 2013, 16:41
Plantation : Jardin
Surface : 2600
Orientation : Sud
Sol : Limoneux
Localisation : Basse normandie

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar Benboo » 09 févr. 2015, 23:36

Xavier_72 a écrit :
Newfi a écrit :.......Donc pour ceux qui aurait la chance de découvrir un nouveau bambou ( ça n'arrive pas tous les jours), il faut oublier le latin! :wink:


sauf s'il sagit d'une nouvelle espèce et là c'est encore plus rare Yellow_Hot_Colorz_PDT_02


Avec les analyses génétiques on découvre de nouvelles especes au sein de celles déjà identifiées !! A moins d'aller en Amérique du sud ou en Chine, effectivement c'est plus rare que des nouveaux cultivars

Avatar du membre
johnbonsai
Maître Bambou
Messages : 5425
Enregistré le : 30 août 2007, 12:50
Plantation : Jardin
Surface : 1300
Orientation : Sud
Sol : Argileux
Localisation : Wasseiges, Belgique
Contact :

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar johnbonsai » 10 févr. 2015, 19:42

Je ne savais pas non plus l'interdiction du latin en Botanique.

C'est bien dommage car c'est universel, l'anglais ne l'est pas au niveau Botanique.

Avatar du membre
Newfi
Esprit Bambou
Messages : 2509
Enregistré le : 14 janv. 2013, 15:15
Plantation : Jardin
Surface : 25000
Orientation : Nord
Sol : Argileux
Localisation : Auvergne, Puy de Dôme, Luzillat
Contact :

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar Newfi » 11 févr. 2015, 19:34

johnbonsai a écrit :Je ne savais pas non plus l'interdiction du latin en Botanique.

C'est bien dommage car c'est universel, l'anglais ne l'est pas au niveau Botanique.


Non John, heureusement que le latin n'est pas interdit en botanique, c'est juste les noms des nouveaux cultivars qui ne doivent plus être en latin.

Avatar du membre
johnbonsai
Maître Bambou
Messages : 5425
Enregistré le : 30 août 2007, 12:50
Plantation : Jardin
Surface : 1300
Orientation : Sud
Sol : Argileux
Localisation : Wasseiges, Belgique
Contact :

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar johnbonsai » 13 févr. 2015, 18:40

ok y a méprise si je comprends bien
A terme d'ici plusieurs années, on aura que de l'anglais alors ?
Juste ?

Avatar du membre
Eric
Maître Bambou
Messages : 10644
Enregistré le : 11 oct. 2008, 19:39
Plantation : Jardin
Surface : 10101
Orientation : Sud
Sol : Argileux
Localisation : le Sud : Ariège proximité Auterive/Carbonne
Contact :

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar Eric » 13 févr. 2015, 19:07

johnbonsai a écrit :ok y a méprise si je comprends bien
A terme d'ici plusieurs années, on aura que de l'anglais alors ?
Juste ?

Ben je ne pense pas, puisque Steph ne parle que des noms de cultivars, pas des espèces, sous-espèces, genre... :roll:
:D

Avatar du membre
johnbonsai
Maître Bambou
Messages : 5425
Enregistré le : 30 août 2007, 12:50
Plantation : Jardin
Surface : 1300
Orientation : Sud
Sol : Argileux
Localisation : Wasseiges, Belgique
Contact :

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar johnbonsai » 13 févr. 2015, 21:42

ok merci à vous 2 pour les explications

Avatar du membre
Benboo
Padawan du Rhizome
Messages : 445
Enregistré le : 25 févr. 2013, 16:41
Plantation : Jardin
Surface : 2600
Orientation : Sud
Sol : Limoneux
Localisation : Basse normandie

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar Benboo » 31 mars 2015, 16:02

L’abréviation hort. que l'on trouve parfois derrière le nom d'espèce signifie horticole.

Elle permet de conserver la dénomination de la plante multipliée (horticulture) sous un nom faux du point de vue scientifique !!! Celà évite aussi les confusions avec ceux qui disposent de la véritable espèce.

Par exemple, Fargesia rufa hort. = Fargesia dracocephala

Personnellement je conseillerai de nommer et d’étiqueter, pour les échanges et éviter les risques d'erreur, vos plantes de la manière suivante: Fargesia dracocephala (rufa hort.)

Avatar du membre
Xavier_72
Maître Bambou
Messages : 8027
Enregistré le : 03 janv. 2011, 16:03
Plantation : Jardin
Surface : 8000
Orientation : Sud
Sol : Argileux
Localisation : Sud Est Sarthe, Pays de Loire, France, Europe, Planète terre
Contact :

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar Xavier_72 » 10 mars 2016, 16:21

Est ce que quelqu'un sait si on peut trouver les descriptions scientifique botanique des bambous sur la toile ?

Avatar du membre
albert
Esprit Bambou
Messages : 2647
Enregistré le : 11 juil. 2009, 06:37
Plantation : Jardin
Surface : 1000
Orientation : Ouest
Sol : Limoneux
Localisation : Fond Ouest du 95

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar albert » 16 mars 2016, 08:55

Aucune idée, mais je m'accroche là pour la future info.
Merci.

Avatar du membre
Xavier_72
Maître Bambou
Messages : 8027
Enregistré le : 03 janv. 2011, 16:03
Plantation : Jardin
Surface : 8000
Orientation : Sud
Sol : Argileux
Localisation : Sud Est Sarthe, Pays de Loire, France, Europe, Planète terre
Contact :

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar Xavier_72 » 16 mars 2016, 09:07

En botanique chaque espèce doit à un moment ou a un autre faire l'objet d'une monographie, c'est à dire qu'un botaniste doit décrire les éléments stables dans l'espèce qui permettent de la différencier des autres.

C'est ça que je cherche, je vais essayer de voir avec un contact que j'ai au mnhn, je vous tiens au courant.

mk67
Padawan du Rhizome
Messages : 381
Enregistré le : 15 mai 2013, 12:24
Plantation : Jardin
Surface : 1600
Orientation : Sud
Sol : Argileux
Localisation : Alsace centrale

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar mk67 » 16 mars 2016, 21:15

La description passe souvent par les organes reproducteurs.
Pas facile pour nous qui n'observons que rarement la floraison de nos bambous.
Le site du jardin botanique de Kew donne des exemples de ce genre de renseignements.
http://www.kew.org/data/grasses-db/www/imp09116.htm

A propos de la description "initiale" d'une espèce animale ou végétale, elle donne une information à un instant "t". Puis les progrès notamment en génétique et phylogénétique font changer le nom d'espèce, parfois le genre,etc.

Et comme il existe des chamailleries entres scientifiques, plusieurs noms peuvent désigner la même choses. L'un prétendant par exemple que telle plante appartient à une sous-espèces, l'autre prétendant qu'il s'agit d'une espèce distincte.

Pas toujours évident à suivre :wink:

Avatar du membre
Xavier_72
Maître Bambou
Messages : 8027
Enregistré le : 03 janv. 2011, 16:03
Plantation : Jardin
Surface : 8000
Orientation : Sud
Sol : Argileux
Localisation : Sud Est Sarthe, Pays de Loire, France, Europe, Planète terre
Contact :

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar Xavier_72 » 17 mars 2016, 10:24

mk67 a écrit :La description passe souvent par les organes reproducteurs.
Pas facile pour nous qui n'observons que rarement la floraison de nos bambous....


c'est justement pour ça que je cherche ces fiches, ayant un kwangsiensis en fleur ça permettrait de confirmer.

mk67
Padawan du Rhizome
Messages : 381
Enregistré le : 15 mai 2013, 12:24
Plantation : Jardin
Surface : 1600
Orientation : Sud
Sol : Argileux
Localisation : Alsace centrale

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar mk67 » 17 mars 2016, 16:45

Je comprends mieux.
As-tu consulté cette fiche ?
http://www.kew.org/data/grasses-db/www/imp08012.htm

Avatar du membre
Xavier_72
Maître Bambou
Messages : 8027
Enregistré le : 03 janv. 2011, 16:03
Plantation : Jardin
Surface : 8000
Orientation : Sud
Sol : Argileux
Localisation : Sud Est Sarthe, Pays de Loire, France, Europe, Planète terre
Contact :

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar Xavier_72 » 17 mars 2016, 19:41

mk67 a écrit :Je comprends mieux.
As-tu consulté cette fiche ?
http://www.kew.org/data/grasses-db/www/imp08012.htm


merci je vais pouvoir comparer quand la floraison va reprendre

mk67
Padawan du Rhizome
Messages : 381
Enregistré le : 15 mai 2013, 12:24
Plantation : Jardin
Surface : 1600
Orientation : Sud
Sol : Argileux
Localisation : Alsace centrale

Re: chap III Les espèces et les 'cultivars'

Messagepar mk67 » 17 mars 2016, 20:01

Bonne enquête :wink:


Retourner vers « L' ABC du bambou »