Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Les arbres, arbustes et plantes
OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 24 août 2018, 11:53

Bonjour,

Je viens prendre des conseils pour planter de la prairie fleurie.
Dans mon cas c'est pour une partie inaccessible de la copropriété de mon immeuble, j'aurai environ 10m² à faire.

Ce que je recherche
- quelque chose autonome sans entretient ou le moins possible
- avoir des fleurs de mars à novembre
- que ça attire les auxiliaires utiles au jardin
- que ce soit mellifère
- que ça se ressème tout seul d'années en année
- idéalement que ça fasse 50 cm de haut voire plus

Le tout pour une exposition ensoleillée dans une terre argileuse composée presque uniquement d'argile, je peux éventuellement rajouter 2-4 cm de terre végétale ou végétalisée (moins bien de ce que j'ai compris pour cette dernière) en surface au moment de semer.

Je sais que ça fait beaucoup de choses, mais étant dans une partie de la copropriété je veux vraiment qu'il y ai un maximum de fleurs le plus longtemps possible dans l'année avec le moins d'entretien possible et que ça se ressème tout seul.

Le top serait quelque chose à semer en octobre qui se ressème tout seul et qu'il n'y ait qu'un fauchage à faire en novembre tous les an.

L'idée est de faire une décoration en arrière plan de mon jardin, que ça attire un maximum d'insectes pollinisateurs et auxiliaires pour que mon jardin juste à côté se gère tout seul.

Avatar du membre
blueskies
Chevalier Turion
Messages : 701
Enregistré le : 15 avr. 2013, 12:08
Plantation : Jardin
Surface : 800
Orientation : Ouest
Sol : Sableux
Code postal : 67850
Ville : offendorf

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par blueskies » 24 août 2018, 14:22

je m'abonne au fil, j'ai une bande de terrain communal abandonnée derrière ma maison, pleine de mauvaises herbes et de crottes de chiens :)

Avatar du membre
guion21
Padawan du Rhizome
Messages : 311
Enregistré le : 04 avr. 2018, 10:54
Plantation : Jardin
Surface : 1500
Orientation : Sud
Sol : Calcaire

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par guion21 » 24 août 2018, 22:30

Sème de la bourrache. C'est très résistant, le top du mellifère, très beau, se ressème tout seul, pousse et repousse de mai à octobre-novembre, monte très haut dans de bonnes conditions.. bref le top !

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 24 août 2018, 23:40

Merci Guion pour ta réponse

Je suis d'accord avec toi, mes parents en on, de ce qu'ils m'ont dit et de ce que j'ai pu observer c'est bien mellifère, j'ai des herbes aux chats (nepeta x faassenii et six giant il me semble) qui sont équivalent en effet mellifère et durée de floraison, il m'en reste une dans un pot avec un olivier mon jardin et en ai déplacé 2 autres dans cet espace de la copropriété car un de mes massifs était surchargé en plantes.
Par contre c'est plutôt invasif, il y en a dans certains mélanges.

L'idée est plus de faire un gros fouillis décoratif remplis de pleins de fleurs différentes, c'est pour une partie de la copropriété donc le rendu est important, il faut que j'associe l'utile (le fait d'attirer des insectes pollinisateur et des auxiliaires) à l'agréable (le côté décoratif) le tout sans ou presque sans entretient (je m'octroie un peu le fait de planter dans des parties de la copropriété dont je profiterai car situé derrière mon jardin après quelques accords verbaux mais ce n'est pas chez moi, faut pas que j'en abuse à y être de trop).

Je suis tombé sur ce site http://www.prairie-fleurie.com/pourquoi ... e-fleurie/ sur lequel j'ai un peu regardé et les ai appelé, on m'a conseillé un mélange correspondant presque à ce que je recherche avec les conditions de terrain et d'ensoleillement que j'ai, il manquerait peut être juste le fait que ça attire des auxiliaires utile au jardin https://www.jardin-biodiversite.com/fav ... teurs.html
J'aurai bien vu avec ça ce mélange pour attirer les auxiliaires https://www.jardin-biodiversite.com/fav ... cides.html mais avec tout juste 10m² à planter en tout ça commencerait à faire pas mal de frais puis il y a pas mal de vivaces dans ce mélange qui de ce que j'ai compris empêche parfois la pousse des annuelles.

Le principe que la personne que j'ai eut au téléphone m'a dit est qu'en plantant en octobre j'aurai une floraison plus tôt qu'annoncé (soit mars au lieu d'avril pour le mélange conseillé) qui sera relayé par la floraison des annuelles jusqu'au moins de novembre, le tout sans interruption, le seul entretient pour l'année prochaine sera de faucher en novembre et de retirer le tout peu de temps après pour ne pas enrichir la terre, chose dont n'aiment pas les plantes des mélanges.
Ils assurent que les plantes ayant poussé la première année se ressèmeront l'année suivante mais qu'avec les années différentes variétés de plantes pourraient ne pas se ressemer d'elles même.

En ce qui concerne la façon de semer il faut préparer la terre et semer le jour même en arrosant bien et il faudra surveiller l'arrosage s'il ne pleut pas les premières semaines.

J'ai posé la question sur les plantes invasive dans les mélanges, on m'a dit qu'elles étaient dosée en moindre quantité, si vous avez des retours sur ce point ça m'intéresse.

Me concernant vu que la terre quasiment composée entièrement d'argile est presque sans vie (vu un seul vers de terre pour 4 trous de plantation et aucun autre insecte) par endroit (dans un endroit j'ai vu des champignons sous une touffe d'herbe en y plantant des arbustes et plantes, j'étais étonné) j'ai demandé si ce ne serait pas plus simple que j'étale de la terre végétale ou végétalisée et on m'a dit que ce n'est pas un problème, je procéderai ainsi, ce sera plus simple.

Je commence tout juste à m'intéresser au prairies fleurie et vais continuer de chercher diverses informations, je suis preneur d'un maximum d'infos et de conseils.

Avatar du membre
Calahou
Maître Chaume
Messages : 1957
Enregistré le : 12 juin 2012, 18:39
Plantation : Jardin
Surface : 3000
Orientation : Ouest
Sol : Sableux
Code postal : 43000
Ville : GRAZAC
Contact :

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par Calahou » 02 sept. 2018, 21:19

Chez moi ce sont les sedums spectabiles qui poussent de partout sans jamais d'arrosage, à priori ça pousse aussi en terre argileuse.
Les abeilles adorent! J'ai des milliers d'abeilles, bourdons, guêpes solitaires...
En plus ça a une floraison plutôt tardive donc ça prend la relève de pas mal d'autres vivaces.
Si jamais tu veux essayer je pourrai t'envoyer des graines, je coupe les hampes florales à la fin de la floraison car sinon ça se ressèment de partout!
J'en ai même qui poussent dans les graviers la ou j'ai mis du géotextile.

J'avais mis un mélange prairie fleuri pour terrain sec, les seuls fleurs du mélange qui s'en sortent et se ressèment ce sont les pavots de Californie mais je ne sais pas si ça pousse en sol argileux.

En ligne
Avatar du membre
grandan08
Maître Chaume
Messages : 1990
Enregistré le : 11 juil. 2016, 11:14
Plantation : Jardin
Surface : 500
Orientation : Sud
Sol : Argileux
Code postal : 0822
Ville : Nouzonville/Plouha

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par grandan08 » 02 sept. 2018, 21:38

Les sérums se bouture très facilement, j'en retrouve régulièrement dans le tas de compost bien enraciné ...

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 02 sept. 2018, 22:34

Et bien voilà une bonne nouvelle, ça peut pousser chez toi!
Et comme une bonne nouvelle peut en cacher une autre ton terrain est peut être pas aussi acide que tu le penses car après avoir regardé vite fait ça pousse sur des terrains neutre voire alcalin...
Pour t'aider à comprendre le sol de ton terrain endroit par endroit https://fr.aliexpress.com/item/Soil-pH- ... eca28c7-21
J'en ai acheté 4 modèles différents dont 2 ne sont pas fiable et celui là est fiable, c'est un peu fragile pour de la terre sèche et dure, faut mieux arroser avant, faut pas bouriner à l'enfoncer en force sinon ça casse, n'hésites pas prends en 2.

Je connais pas par chez toi mais ayant été en Lorèze pendant les vacances j'ai appris entre autre que l'on pouvait trouver de la terre acide sur un sol calcaire, que les sapins acidifient le sol, ce serait peut être ton cas par endroits et que dans d'autres endroits le sol est plus neutre voire alcalin...

Concernant ta prairie fleurie comment avais tu préparé le terrain?
Ton mélange était un mélange pluriannuel avec des vivaces voire des bi annuelles?
As tu fauché en fin de floraison et si oui à quelle hauteur?
Ca n'a pas donné grand chose même la première année?

Je me suis pas mal renseigné et continue de me renseigner, de ce que j'ai compris il y a un effet de mode et ça pousse un peu à la consommation pour faire ressemer toutes les années ou 2 dans le cas des pluriannuelles.
De ce que j'ai compris les fleurs hors vivaces sont censées se ressemer au moins une fois ce qui ferait en tout 2 années, du moins c'est comme ça que c'est vendu, dans les faits il est souvent le cas ou les annuelles sont en bien moindre quantité l'année suivante, ce qui pousse à ressemer donc retravailler la terre en cassant la vie que l'on veut apporter, c'est pas vraiment top...
Je me verrai bien essayer de planter un mélange de pluriannuelle et lors du fauchage en fin de floraison laisser ce qui a été coupé au sol pendant 2-3 semaines pour que les graines tombent au sol comme ce qui est recommandé. Par contre après avoir attendu les 2-3 semaines je tenterai bien dans le meilleur des cas si mon mélange d'apport de terre limoneuse sableuse, tourbe et sable légèrement mélangé à l'argile en dessous est assez souple de légèrement le gratter en surface par de simples traits ne serait ce qu'un cm puis d'y ajouter de la terre dessus en très faible quantité du genre 3-5mm puis arroser immédiatement après pour aider à les faire germer la 2ème année.
En voyant le résultat de la 2ème année s'il y a peu d'annuelles je regratterai légèrement le sol après la fauche pour que les graines germent mieux et reregratterai toujours très légèrement la terre au printemps pour y semer des annuelles seules sans vivaces (si les vivaces se raréfient je rajouterai un mélange vivace et annuelles).
L'idée de procédant ainsi est de faire durer la prairie fleurie pluriannuelle vendue pour 2 ans (en disant que ça fera plus mais que des variétés disparaitront en y ayant moins de fleurs après) pour 4 ou 5 années voire plus.

Je viens de préparer mon sol vendredi, l'ai fignolé et arrosé samedi pour faire un faux semi avant de faire le vrai semi d'ici quelques semaines en fonction de la météo, il va faire beau pendant une semaine sans pluie, je vais voire comment mon sol se comporte en surface et en profondeur en humidité et s'il reste souple en surface.

Merci pour la proposition de graines mais je vais commencer par les mélanges, par contre c'est noté, si besoin je sais ou demander.

En ligne
Avatar du membre
grandan08
Maître Chaume
Messages : 1990
Enregistré le : 11 juil. 2016, 11:14
Plantation : Jardin
Surface : 500
Orientation : Sud
Sol : Argileux
Code postal : 0822
Ville : Nouzonville/Plouha

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par grandan08 » 03 sept. 2018, 06:19

Il 'y a pas besoin de gratter le sol, est ce que tu penses que dans la nature quelqu'un passe s'occuper des graines ?
Ça tombe au sol, une partie est mangé (c'est pour ça qu'il y en a beaucoup sur chaque fleur),ça prends un coup d'hiver ou ça germe tout de suite pour les bisannuelles et le cycle repart. Pas besoin de s'occuper du sol , regarde au bord des routes ou sur les murs, ça pousse sans la main de l'homme.

Avatar du membre
Calahou
Maître Chaume
Messages : 1957
Enregistré le : 12 juin 2012, 18:39
Plantation : Jardin
Surface : 3000
Orientation : Ouest
Sol : Sableux
Code postal : 43000
Ville : GRAZAC
Contact :

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par Calahou » 03 sept. 2018, 11:15

J'avais semé un mélange annuelle/vivaces, avec des coquelicots, pavot de californie, graminée, lin, soucis, tournesol, statices, bleuets ...
C'est un des mélanges tout prêt, Prairie fleuri terrain sec, 30 variétés de Nova Flore.
Je n'avais rien fait de spécial, semé puis gratter pour les recouvrir un peu, mis un peu des feuilles séchés et un léger arrosage.
J'ai eu pas mal de levé mais plein de bestioles en on mangé... Et puis il a fait très sec donc au final il reste les vaillants pavot de Californie.
L'année dernière je les avais fauché au ras du sol et cette année ils s'étaient ressemés, encore plus beau que l'année dernière car la nouvelle génération commence à s'acclimater à chez moi.
Pour mon PH je vais m'acheter un PH mètre, en plantes j'ai ça entre autres:
Arbres: noisetiers, érables sycomores, chênes, pins, 2 cèdres, bouleaux, frênes ...
Ma terre ne doit pas être pauvre car il y a énormément de plantes qui y poussent, rosiers sauvages, prunelliers , des ronces, des bruyères, des campanules, des sédums, plein de graminées, des fougères, des scabieuses, de l'achillée, des digitales, fraisiers des bois, du Geranium robertianum, des Stellaires holostées...

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 04 sept. 2018, 00:39

grandan08 a écrit :Il 'y a pas besoin de gratter le sol, est ce que tu penses que dans la nature quelqu'un passe s'occuper des graines ?
Ça tombe au sol, une partie est mangé (c'est pour ça qu'il y en a beaucoup sur chaque fleur),ça prends un coup d'hiver ou ça germe tout de suite pour les bisannuelles et le cycle repart. Pas besoin de s'occuper du sol , regarde au bord des routes ou sur les murs, ça pousse sans la main de l'homme.
Encore d'accord avec toi! :wink:
Par contre dans le cas d'un mélange de fleurs dont j'imagine pas mal ne sont pas des variétés du coin (je connais pas les fleurs du tout), je penses qu'un petit coup de pouce aidera.

Je suis allé voire ce soir la terre que j'ai fini de préparer et arrosé dans la foulée samedi.

J'avais ajouté à ma terre provenant très des fondations de l'immeuble donc presque totalement de l'argile avec une fine couche entre 2 et 5-7cm (5-7cm sous 2 anciens arbres mort) non argileuse, environ 450 litre de terre végétale limoneuse sableuse avec très peu d'argile dedans (la couche supérieur d'un terrain en bordure de talus avec de grands arbres, des chênes ou châtaigner il me semble car j'ai pas fait gaffe), environ 120l de sable, 240l de troube blonde, 80l de terreau pour environ 10-13m² je penses (l'endroit étant fortement arrondi avec quelques plantations c'est pas évident d'estimer la superficie).

La terre commence à être presque totalement sèche en surface après 2 jours ou le soleil a pas mal tapé dessus, j'y ai enfoncé la pointe d'un testeur de ph à une bonne quinzaine de cm et ça s'enfonçait tout seul malgré le fait 2 jours auparavant d'avoir fait un arrosage pas très important, j'ai pris de la terre de surface dans mes mains, la texture était légère et poussiéreuse, ça doit être la meilleure des aides à une graine de germer dans une texture de terre si souple (en marchant sur la terre j'avais presque l'impression de flotter sur le sol, mes empruntes de pas se dessinant légèrement sur le sol).

L'idée dès le semis après avoir légèrement griffé le sol après le faux semis est de saupoudrer de poussière de terre une fois les graines semées.
Pour cette poussière de terre je compte me servir du genre de terre que l'on retrouve sur des chemins de terre l'été, vous savez celle qui lorsque vous prenez un chemin de terre l'été quand c'est super sec en voiture vous repeint votre voiture.
Dans mon cas j'irai la prendre sur une piste de vtt de descente, pas énormément, une vingtaine de litres suffira pour mes 10-13m².

Et je compte très légèrement gratter la surface (du genre 1cm) de la terre chaque année après le fauchage (peut être avec un râteau à feuilles, ou à l'aide d'une tige filetée taillée en pointe ou autre), semer directement après puis saupoudrer de poussière de terre et arroser dans la foulée puis suivant minutieusement l'arrosage les premières semaines s'il ne pleut pas.

En faisant ainsi je penses pas que le mini travail de la terre après ma grosse préparation du terrain (qui je penses n'a pas été passé à la motobineuse à plus de 15 cm de profondeur au maximum sachant qu'il doit y avoir plus de la moitié de cette profondeur d'apport de nouvelle terre donc à mon sens travail pas si profond que ça du sol à la base), le travail du sol sera vraiment minime et considéré comme nul pour la vie dans le sol pour le futur.

Puis vu que je commence à apporter le gite pour les insectes en ayant mis 2 tas de pierres (un 3ème suivra), que je compte mettre quelques buches et branches, du lichen, un ou 2 tas de feuilles, des pommes de pain, des vers de terre, des feuilles morte et brf au pieds de 2 buissons planté il y a 2 semaines la vie devrait pas tarder à exploser.
Calahou a écrit :J'avais semé un mélange annuelle/vivaces, avec des coquelicots, pavot de californie, graminée, lin, soucis, tournesol, statices, bleuets ...
C'est un des mélanges tout prêt, Prairie fleuri terrain sec, 30 variétés de Nova Flore.
Je n'avais rien fait de spécial, semé puis gratter pour les recouvrir un peu, mis un peu des feuilles séchés et un léger arrosage.
J'ai eu pas mal de levé mais plein de bestioles en on mangé... Et puis il a fait très sec donc au final il reste les vaillants pavot de Californie.
L'année dernière je les avais fauché au ras du sol et cette année ils s'étaient ressemés, encore plus beau que l'année dernière car la nouvelle génération commence à s'acclimater à chez moi.
Pour mon PH je vais m'acheter un PH mètre, en plantes j'ai ça entre autres:
Arbres: noisetiers, érables sycomores, chênes, pins, 2 cèdres, bouleaux, frênes ...
Ma terre ne doit pas être pauvre car il y a énormément de plantes qui y poussent, rosiers sauvages, prunelliers , des ronces, des bruyères, des campanules, des sédums, plein de graminées, des fougères, des scabieuses, de l'achillée, des digitales, fraisiers des bois, du Geranium robertianum, des Stellaires holostées...
Merci pour ton retour.
Il est dit qu'il faut laisser la terre à nu et ne pas la recouvrir après le semis et suivre l'arrosage les premières semaines pour favoriser la levée des semis, après pas besoin d'arroser sauf si grosse grosse sécheresse sans pluie pendant une période du genre un mois.
J'espère que je ne me ferai pas bouffer mes semis.
Je penses prendre un mélange de chez eux, peut être celui là https://www.jardin-biodiversite.com/fav ... cides.html , celui là pourrait également convenir mais me plait moins https://www.jardin-biodiversite.com/fav ... teurs.html

Pour le ph, lors d'analyse de sol il est dit de faire des prélèvements à différents endroits du terrain, ce n'est peut être pas pour rien, j'espère que tu nous fera un retour de la nature de ton terrain pour confirmer ou non s'il est homogène partout.
Par contre bourines pas dans le sol sec ou le cailloux, c'est pas super solide, c'est pour ça que ça pourrait valoir le coup d'en prendre 2 surtout à ce prix, si c'est trop sec faut mieux attendre une pluie pour s'en servir. Pour la fiabilités des chiffres tu pourras le tester dans un paquet de terreau.
A l'usage la seule chose qu'il faut savoir est qu'il faut éviter de toucher la pointe avec les doigts ce qui peut modifier la mesure (avec le gras des doigts) et de passer un coup de chiffon entre 2 mesures pour que ça ne soit pas faussé.

Concernant tes plantes étant débutant dans le jardinage je découvre donc je connais peux d'autres plantes que celles que j'ai mais ça va venir, du coup pour savoir ce que c'est ou avoir une idée du type de sol que ça demande je regarde sur le net en comparant systématiquement au moins 3 sources (concernant le type de sol et conditions nécessaire)

Avatar du membre
Calahou
Maître Chaume
Messages : 1957
Enregistré le : 12 juin 2012, 18:39
Plantation : Jardin
Surface : 3000
Orientation : Ouest
Sol : Sableux
Code postal : 43000
Ville : GRAZAC
Contact :

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par Calahou » 04 sept. 2018, 10:58

Il y a les bandes PH j'ai vu, mais ce n'est pas fiable?
Je pense plutôt regarder un PH mètre un peu plus cher en magasin que ceux sur le net.
J'avais cherché mes plantes sur le net, pour la plupart c'était terrain légèrement acide et sol humifère.
Mais effectivement pour certaines comme les scabieuses c'est indiqué neutre à alcalin...

Après avoir acheté mon mélange, l’année suivant j'ai plutôt pris des paquets de graines par sorte de plante dans ce qui avait le mieux réussi.
Donc j'avais racheté un paquet de coquelicots, un de pavot de Californie, du lin rouge, des bleuets, des statices...

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 04 sept. 2018, 19:15

D'avis de pépiniéristes, les ph mètre chinois à bas prix peuvent être bon, à toi de voire mais ayant testé ce même modèle sur des terreaux en me donnant la valeur indiquée sur le sac de terreau ce modèle doit être fiable.
Si tu vas chercher quelque chose plus cher en magasin il me semble que tu pourras avoir ce même modèle ou un autre du genre qui ne sera pas du tout au même prix, pour monter en gamme tu tombes directement dans du matériel pro et là faut tout de suite compter 200-300 euros de mémoire, et ça peut monter bien au delà.

Avatar du membre
Calahou
Maître Chaume
Messages : 1957
Enregistré le : 12 juin 2012, 18:39
Plantation : Jardin
Surface : 3000
Orientation : Ouest
Sol : Sableux
Code postal : 43000
Ville : GRAZAC
Contact :

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par Calahou » 04 sept. 2018, 21:04

Oui je sais on en avait un à mon ancien boulot dans les serres, la patron surveillait ses cultures avec, mais nous on avait pas le droit d'y toucher, trop fragile qu'il disait et trop cher. Yellow_Hot_Colorz_PDT_07
Lui il s'en servait surtout pour vérifier l'humidité dans les pots, pour ajuster l'arrosage derrière. Il y'avait une troisième fonction il me semble.

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 04 sept. 2018, 22:40

Pour vérifier l(humidité du sol j'ai ça https://fr.aliexpress.com/item/3-in-Soi ... autifyAB=0 mais je suis pas convaincu que ce soit vraiment fiable en fonction de la nature de la terre, du coup au début je 'ai beaucoup vérifié en mettant mon doigt dans le sol.
Je n'ai pas d'autre appareil pour vérifier l'humidité du sol mais vais (vu le prix) me prendre celui là https://fr.aliexpress.com/item/Shanwen- ... autifyAB=0
Concernant le premier testeur 3 en 1 il n'est pas à conseiller pour le ph, il donne une vague idée à 0.6-0.8 mais pas plus, pour la lumière je ne m'en suis jamais servi.
Leur thermomètre avec pointe externe alimentaire premier prix est fiable https://fr.aliexpress.com/item/1Pc-New- ... autifyAB=0 c'est pratique pour avoir une idée de la température de la terre d'un pot et de comprendre l'arrosage, autant l'hivers pour voire si la terre est gelée que l'été quand ça a soif rapidement.

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 13 sept. 2018, 23:03

J'ai recontacté nova flore pour avoir confirmation de la façon dont je voulais procéder, à savoir :

- après préparation du sol, faux semis, désherbage et léger travail de la terre (sur 4-5cm environ) avant le semi, dans mon cas je rajouterai en mélange 150l de terreau, 40-50 de sable et 20-30 de poussière de terre pour mes 10m² environ.
- Une fois le semi effectué le recouvrir très finement de terre, de la poussière de terre dans mon cas
- tasser le tout (avec les pieds dans mon cas) et arroser
- suivre l'arrosage pendant les 2 premiers mois s'il ne pleut pas (l'avantage de semer en ce moment contrairement au printemps avec la pluie)
- une fois le fauchage effectué et laissé au sol 3 semaines avant d'évacuer la prairie morte faire un très léger griffage d'environ 1-2 cm pour aider les graines d'annuelles à mieux pouvoir germer et ne pas être mangées par les oiseaux
- au bout de 2 ans je fais le point sur la quantité d'annuelles présente la 2ème année par rapport à la 1ère, dans tous les cas je regriffe légèrement (toujours sur 1-2cm) après le fauchage puis au printemps si besoin de semer d'autres annuelles

La personne m'a dit que recouvrir les graines après le semi est intéressant pour ne pas que les graines se fassent manger mais qu'il fallait recouvrir très peu, de l'ordre de 2-3mm, si trop de terre est rajouté ça pourrait ne pas germer aussi bien ou en moins grosse quantité.
Elle a validé le coup du léger griffage d'après fauchage et de rajout de semi d'annuelle si besoin.
Elle m'a aussi dit que certaines variétés disparaitront, principalement des annuelles.

Du coup j'ai commandé ça https://www.jardin-biodiversite.com/fav ... cides.html et ça pour rajouter des annuelles si besoin dans 2 ans https://www.jardin-biodiversite.com/fle ... uelle.html
En semant maintenant je pourrai avoir des fleurs de mars au premières gelées.
J'ai choisi ces mélanges principalement pour attirer les insectes utile et la longue période de fleurissement.

Je ferai le dernier travail avec derniers apports de terre et semi demain, mon faux semi aurait mérité une semaine de plus pour faire germer plus de mauvaises herbes mais cette semaine j'aurai le temps contrairement à la prochaine, puis 2 jours de pluie sont annoncé sur toute la france en fin de semaine prochaine ce qui limitera l'arrosage du début

Avatar du membre
Calahou
Maître Chaume
Messages : 1957
Enregistré le : 12 juin 2012, 18:39
Plantation : Jardin
Surface : 3000
Orientation : Ouest
Sol : Sableux
Code postal : 43000
Ville : GRAZAC
Contact :

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par Calahou » 20 sept. 2018, 11:57

Il a fait tellement sec que je ne pense que cette année mes annuelles vont se ressemer, ma prairie n'est plus qu'un désert!
Il ne reste que quelques pavots de Californie...
Je vais planter 2 perovskia, à priori ils sont champion pour pousser en terrain sec.
J'ai commandé un PH mètre! Dés que je le reçois je ferai des tests et je mettrai sur mon poste de jardin, j'ai pris celui-ci:
https://fr.jardins-animes.com/testeur-metre-p-496.html

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 20 sept. 2018, 20:58

Avec mon lien tu en aurait eut 4 pour le même prix en étant sur d'avoir quelque chose de fiable (mais ac le défaut du temps de livraison lent), il ne faut pas se leurrer, ton modèle vient de chine, peut être même de la même usine que le mien, j'espère qu'il sera fiable (testes le dans un sac de terreau), dans tous les cas ne forces pas dessus ça doit pas être bien solide comme le miens.

Concernant tes 2 pervoskia il faudra pet être un peu alcaniser ta terre avec de la cendre ou du lithothmne (qui apporteront également d'autres bonnes choses à ta terre).

En ce qui concerne ma prairie fleurie semée vendredi dernier soit il y a 6 jours ça commence à germer!
J'ai fait un arrosage après le semi et un autre 3 jours plus tard vu qu'il a fait chaud une journée et qu'il n'a pas plu, j'attends la pluie annoncé demain matin avec impatience.

2 petites photos prise de mon jardin tout à l'heure pour donner une idée de l'endroit de la copropriété
Image

Image

J'y ai également planté un fusain du japon et un Pittosporum tenuifolium Elisabeth mis en jardinière depuis 11 ans et 2 herbes à chat

En ligne
Avatar du membre
grandan08
Maître Chaume
Messages : 1990
Enregistré le : 11 juil. 2016, 11:14
Plantation : Jardin
Surface : 500
Orientation : Sud
Sol : Argileux
Code postal : 0822
Ville : Nouzonville/Plouha

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par grandan08 » 21 sept. 2018, 08:53

Aucune inquiétude pour les Pérovskia, ça pousse absolument partout même sans soin et ça se bouture très facilement

Avatar du membre
Calahou
Maître Chaume
Messages : 1957
Enregistré le : 12 juin 2012, 18:39
Plantation : Jardin
Surface : 3000
Orientation : Ouest
Sol : Sableux
Code postal : 43000
Ville : GRAZAC
Contact :

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par Calahou » 21 sept. 2018, 10:10

Oui j'ai bien vu que le PH mètre était plus cher et à priori très similaire mais ce site ne m'inspire pas, plusieurs mauvaises expériences de connaissances, c'est peut-être bête mais bon.
Ca va être sympa ta prairie fleurie avec les arbustes, j'espère que ça poussera bien.
Ici toujours aussi sec et pas d'eau annoncé donc je n'en remets pas pour le moment, je verrai au printemps.
Pour les perovskia c'est la première fois que j'en mets, le mien est en train de jaunir un peu, alors c'est peut-être normal vu que l'automne approche à grand pas. J'espère que ce n'est pas encore un truc que je vais réussir à tuer haha.
J

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 22 sept. 2018, 23:11

Calahou a écrit :Oui j'ai bien vu que le PH mètre était plus cher et à priori très similaire mais ce site ne m'inspire pas, plusieurs mauvaises expériences de connaissances, c'est peut-être bête mais bon.
Ca va être sympa ta prairie fleurie avec les arbustes, j'espère que ça poussera bien.
Ici toujours aussi sec et pas d'eau annoncé donc je n'en remets pas pour le moment, je verrai au printemps.
Pour les perovskia c'est la première fois que j'en mets, le mien est en train de jaunir un peu, alors c'est peut-être normal vu que l'automne approche à grand pas. J'espère que ce n'est pas encore un truc que je vais réussir à tuer haha.
J
Bon Calahou, je me suis un peu penché au climat qu'il y a par chez toi car à la vue de tes dires je commençais à croire que le sahara s'était invité chez toi! :D
Voici mon site référence (je ne dis pas que c'est le meilleur mais c'est le miens), je n'ai pas trouvé Grazac mais Lapte à 2km à vol d'oiseau de chez toi https://www.infoclimat.fr/climatologie/ ... 000CY.html
Compare les valeurs de pluviométrie que ça donne par rapport à chez moi à Nantes
https://www.infoclimat.fr/climatologie/ ... 07222.html

Tu remarqueras certes qu'il y a eut pas mal de pluie en juin à Nantes mais si tu vas regarder ce qu'il a plu jour par jour au mois de juin et juillet (pour cela tu cliques sur le mois de juin et juillet) tu verra qu'il y a eut au mois de juin une fois 40 et une fois 70mm de pluie dans la journée, début juillet il y a eut 60mm de pluie dans la journée.
Ces pluies exceptionnelles et totalement anormales (on a parlé de tempête tropicale en métérologie) ont été dévastatrices dans les lieux où il y a du relief à virer la couche superficielle de terre sous l'impact des gouttes d'eau qui tombaient violament au sol...

Enlèves ces 3 journées de pluie tombées dont pour la plupart de la pluie a fini par ruisseler en ne pénétrant pas dans le sol et tu arriveras à 170mm de pluie en 3 jours, tu les enlèves de ce qu'il est tombé depuis le début de l'année et tu verras qu'il n'a pas plu plus à Nantes que par chez toi.

De plus le nombre de journées sans pluie (bon une journée avec moins d'un mm de pluie ne compte pas pour moi) par chez toi n'est pas super élevé (mis à part en ce moment par chez toi qui est le pire de tout l'été) par rapport à Nantes.

Je ne connais pas ton terrain et son sol ni le coin que tu habites mais entre tes dires d'une terre sableuse sur de la roche et ce que je connais de terres qui y ressemble sur des relief avec de la roche en dessous, à y avoir creusé pour aménager des pistes de vtt de descente je penses avoir une idée du genre de sol que tu peux avoir (j'adore ce genre de terrain pour y rouler l'hiver quand il pleut bien car ça draine super bien même le lendemain d'une grosse pluie).

Par contre la chose dont je n'ai pas idée est la profondeur que peut faire ton sol avant les rochers, ce serait intéressant de le savoir, pour faire ce genre de mesure ce serait intéressant que tu te procure des fers de maçonnerie, en les plantant à l'aide d'une masse ça devrait aller.


Je suis convaincu qu'avant de planter quoi que ce soit (mis à part des plantes qui poussent dans un sol aride) il faudra que tu améliores ta terre en lui apportant des choses qui retiennent l'eau et là je penses à de l'argile et de la tourbe blonde.
C'est comme si on te donnait une paire de chaussure ultra confortable (en plus d'être à tes goût hein :wink: ) mais de 2 pointures en dessous, aussi confortable qu'elles soient ça ne pourrait pas aller.

Je sais que c'est énormément de boulot mais si tu as bien planté ce que tu as planté et que ça ne tient pas c'est qu'il y a un problème, de ce que tu dis ça provient de la sécheresse, je me souviens que tu as récemment parlé d'un buisson super rustique et résistant qui résiste bien à la sécheresse (j'ai le même dans la copropriété qui a eut du mal mais l'ai arrosé un peu et ça va mieux), je lui ai mis un peu de compost et de pré compost de végétaux au dessus en paillis en attendant de rajouter des feuilles morte et du brf par dessus, ça devrait mieux aller ensuite.
Mais si tu veux continuer à planter ce sera peut être indispensable, vu le travail que ça demandera tu plantera moins mais mieux en observant bien ton sol mais ça devrait mieux tenir.


Il faudrait que tu puisses travailler ton sol sur minimum 10 et idéalement 20cm, bon je sais je vais entendre des choses du genre la vie cassée avec toute la vie qui meurt et est désorganisée... Mais perso des différents types terre que j'ai creusé à aménager des pistes de vtt de descente (il y en a eut quelques uns et variés) j'ai toujours observé davantage de vie dans un sol frais que dans un sol sec donc à terme je suis convaincu que tu en auras davantage.
Je sais également que dès que tu creuses tu tombes sur des cailloux mais avec une bonne fourche je serai étonné que tu n'arrives pas à 10cm de profondeur après qu'il ait plu.
Une fois la terre bien aérée ou légèrement retournée sur au moins 10cm il faudrait que tu enlèves les cailloux (ça tu connais :D ) et ensuite y épandre idéalement de l'argile et de la tourbe blonde (pas trop de tourbe car c'est acide et vu que ton sol semble être acide au moins par endroits) et ensuite mélanger le tout, pour la quantité il faudrait quelques cm, je dirai que 3 serait une petite base (soit 30l/m²)
Pour cela le top est un motoculteur (ou je sais la vie Yellow_Hot_Colorz_PDT_37 ), néanmoins si tu arrives à te débarrasser des cailloux une motobineuse pourrait suffire.
Ca peut se louer mais si tu t'en servais pas mal dans le futur ça pourrait être valable d'investir.

Une fois le travail effectué (idéalement d'ici aux premières neiges et grosses gelées par chez toi) il faudrait y mettre un paquet d'éléments organique pour rajouter de l'humus en surface en n'hésitant pas sur la dose, pour cela (et vu que tu en as ou peux en avoir facilement),vu que ça apporte beaucoup de vie et de vers de terre qui en raffolent et te mélangeront ton mélange de terre en profondeur je verrai bien un bon gros 5cm de feuilles morte par dessus et plus si tu peux.

En ce qui concerne l'argile je ne sais pas comment c'est par chez toi (et s'il y en a) mais par chez moi tout le monde veut s'en débarrasser, certaines entreprises qui creusent pour les fondations des logements où les travaux publics la donnent et la livre gratuitement si ce n'est pas très loin du chantier, en faisant ainsi ils n'ont pas à payer pour s'en débarrasser. Par contre à voir mais ce sera je pense que pour des 5-10m cube.

En ce qui concerne la tourbe blonde tu peux en trouver en jardinerie voire chez des grossistes de terre, tu peux également te tourner vers des terreaux comme ce terreaux horticole voire de plantation http://lestourbieresdesuce.com/produits , je ne sais plus combien ils vendent ça mais je sais que c'est moins de 100 euros le mètre cube, peut être même 60.

Pour la manutention de la terre le top qui ne coûte rien est le saut de maçonnerie de 11l, tu en prends un dans chaque main pour équilibrer, l'idéal est de rajouter quelque chose à la poignée car en s'en servant pas mal ça fait mal aux mains, un morceau de gaine de câble électrique saigné fait parfaitement l'affaire.

Répondre

Retourner vers « Le jardin traditionnel »