Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Les arbres, arbustes et plantes
Avatar du membre
Calahou
Maître Chaume
Messages : 1957
Enregistré le : 12 juin 2012, 18:39
Plantation : Jardin
Surface : 3000
Orientation : Ouest
Sol : Sableux
Code postal : 43000
Ville : GRAZAC
Contact :

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par Calahou » 24 sept. 2018, 21:39

Ah mais j'enrichi déjà bien mon sol et j'enlève un max de cailloux, car je réutilise tous mes cailloux petits, moyens, gros...
Je fais des murets, des escaliers, je m'en sert pour remplir des gabions... Je ne croyais pas écrire ça un jour, mais je n'ai plus assez de cailloux!!!
Alors je peux te dire à combien se trouve la roche vu que j'ai creusé plusieurs fois à la pioche, barre à mine...
Et que dernièrement j'ai installé une mini mare, je suis bloquée à environ 45cm, je tombe sur une espèce de roche friable très foncée.
A d'autres endroits j'ai été coincée avant car je tombais sur des gros blocs de granit. Mon terrain c'est une ancienne carrière de granit, il y a pas loin de chez moi une entreprise de taille de pierre et mon terrain leur appartenait avant.J'ai même une très vieille photo ou ma maison n'existait pas et à la place c'est un gros rocher mdr.
J'ai mélangé pas mal de terreau, selon les plantation j'ai ajouté de la tourbe, fait énormément de BRF et mis beaucoup de feuilles. En fait le terrain est très différent d'un endroit à l'autre, j'ai par moment des plantes qui ne poussent qu'en sol humifère avec un sol assez riche en vie(vers de terre et autres bestioles) et à d'autre endroit c'est la misère.
Effectivement ça draine très bien ce qui est parfait pour certaines plantes comme les joubarbes, l'eau ne stagne jamais!
Merci pour tes liens, en général je suis la météo sur le météo agricole car cela indique pas mal de détails.
Dans la carrière était extrait: granit bleu, gris, rose, et un peu de lauze, j'ai aussi trouvé des gros cailloux blancs et on m'a dit que c'était du quartz.

Vu la tête du terrain je pense que les ouvriers prélevaient d'un côté, rejetaient d'un autre, et du coup par endroit des gros tas de cailloux, dans d'autres de la plus jolie terre, des gros trous, des pentes...
En général ce que j'ai planté pousse plutôt bien, mais je me focalise sur les échecs! Et puis ce temps sec m'énerve!
Mais bon à la base ça c'était la rubrique prairie fleurie, sur la rubrique de mon "petit" jardin tu as pas mal d'explication et même une vidéo du terrain.

En revenant à la prairie fleurie je vais récolter les graines de mes sedums et je pense ressemer ça avec mes pavots de Californie, au moins je suis sure que ça cela poussera.

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 26 sept. 2018, 00:36

C'est un comble qu'il te manque des cailloux! :D

Il serait intéressant qu'avant de vouloir planter quelque chose à un endroit que tu fasses un test de composition de ta terre avec le test de la bouteille https://www.youtube.com/watch?v=R24gsQOKops , ça te donnera une idée de la composition de ton sol ce qui avec une mesure de ph en plus te permettra de savoir ce que tu peux planter à l'endroit voulu dans ton sol sans avoir à le travailler.

Mais de ce que tu me dit ton sol par endroits a l'air bien sableux et l'humidité ne reste pas en profondeur mais part par les failles de la roche en dessous, c'est un sol passoire, il faut savoir que ton sol se lessive de nature très rapidement et qu'il faut donc amender régulièrement, j'ai lu que l'on disait qu'il fallait dans ce cas pour des plantes aimant un sol humifère amender 3-4 fois par an.

Je suis convaincu que dans ces endroits où tu as un sol sableux tu as très peu voire presque pas d'argile, avec le test de la bouteille tu pourras confirmer.
Dans ce genre de sol pour améliorer la rétention d'eau et enlever l'effet de lessivage tu peux y apporter de l'argile et la bonne nouvelle est que tu n'as pas énormément de profondeur de terre ce qui ferra qu'apporter 30 litres d'argile par m² apportera 6% d'argile à ta terre.
Avoir 10 à 30% d'argile dans ton sol est bien il me semble selon ce que tu veux y planter.

Je penses que pour faire tenir les plantes qui souffrent de la sécheresse, s'il y a peu d'argile dans ta terre il faudra en rajouter, personnellement je n'hésiterai pas à enrichir d'argile 1m² pour une petite plante qui a maturité fera peut être 40-50x40-50cm et 6-10m² pour un plante à grand développement ou un buisson car les racines prendront plus de place que la plante même.

Pour l'apport d'argile il faudra un peu le mélanger, le top c'est le motoculteur ou la motobineuse (oui je sais la vie, n'empêche que j'ai toujours observé d'avantage de vie dans un sol frais qu'un sol sec et que vu que l'idée est d'apporter de la fraicheur à moyen terme il y aura plus de vie, j'en suis convaincu), mais tu peux le faire partiellement avec une fourche, l'avantage de le faire en fin d'été et en automne est que tu peut apporter un gros paquet de feuille morte sur ta terre travaillée qui attirera les vers de terre qui s'occuperont de bien te mélanger ta terre, à ce propos tu peux en ajouter quelques uns avec des traçants qui te mélangeront ton sol en profondeur, ça se reproduit rapidement s'ils se plaisent et qu'ils ont de l'humus au dessus, leurs population se régule en fonction de ce qu'il y a à manger en surface donc l'humus.

Pour planter dans un sol trop sableux où il manque de l'argile tu peux en plus du travail de la terre lui faire un trou de plantation surdimensionné ou tu ferras un beau mélange de terre, ça laissera le temps à la plante de bien s'installer dans le trou de plantation surdimensionné avant que ses racines se développent dans ton sol travaillé qui aura eut le temps de commencer à se former.

J'ai récemment planté 2 buissons qui étaient dans une jardinière où il y avait 100l de terre, je les ai planté dans une terre ultra argileuse mais je les ai planté en butte en leur faisant au niveau du sol un trou de plantation d'environ 200l, j'ai dû ajouter peut être 250-300l ce qui forme ma butte qui doit faire 3m², ça devrait s'installer laisser de quoi s'installer, après ils devront se débrouiller, sachant que le sol autour a été totalement travaillé avec un apport de terre sablo limoneuse, de tourbe, de sable et de terreau pour une épaisseur d'environ 6-8cm pour planter ma prairie fleurie.

Avatar du membre
Calahou
Maître Chaume
Messages : 1957
Enregistré le : 12 juin 2012, 18:39
Plantation : Jardin
Surface : 3000
Orientation : Ouest
Sol : Sableux
Code postal : 43000
Ville : GRAZAC
Contact :

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par Calahou » 26 sept. 2018, 11:12

Alors le motoculteur on oubli car je n'ai pas d'accès pour le monter mis à part l'escalier en colimaçon qui a des largeurs de marches de à peine 60cm.
Et la motobineuse c'est pas un peu juste si elle tombe sur des gros cailloux? Il y a vraiment de très gros cailloux... Souvent je commence à creuser autour pour les dégager puis je les lève à la barre à mine mais quand ça bouge pas d'un mm c'est pas bon signe... Je rebouche et je creuse ailleurs lol.
Certains "cailloux" ne sont que la partie immergée de l'iceberg, en fait ils doivent faire des centaines de kilos...
Je creuse tout le temps à la pioche, c'est mon outil fétiche.

Pour le PH mètre, tu sais quoi? Bin ils l'ont oublié dans ma commande haha, j'ai reçu mon colis lundi et pas de PH mètre dedans donc ils doivent me le renvoyer... J'ai toujours une chance extraordinaire...

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 26 sept. 2018, 22:20

En m'étant servi qu'une fois d'une motobineuse, ce modèle pris en location une journée https://www.cdiscount.com/maison/bricol ... 1040008042! , je te dirai que c'est fait pour remuer la terre et non la labourer.
Dans mon cas je l'avais utilisé pour travailler le sol de ma prairie fleurie sur un sol composé presque uniquement d'argile.
Il avait plu quelques jours auparavant et avais arrosé la veille pour ameublir un peu et avais commencé à aérer les sol avec une fourche, ce qui ne demande pas d'effort car c'est ton poids qui fait s'enfoncer la fourche.
J'ai travaillé la terre par petits carré de largeur de fourche que j'ai cassé en 2 ensuite et enlevant l'herbe et les mauvaises herbes manuellement, ensuite j'ai rajouté la terre limoneuse sableuse, la tourbe, le terreau et le sable puis j'ai passé un coup de motobineuse.

J'aurais dû travailler mon sol de base rapidement à la motobineuse avant d'y apporter la terre et autres ajouts car cette machine est plutôt faite pour mélanger la terre hors là il y avait des mottes du sol de base en dessous des 6-8 cm de terres d'apport ce qui faisait pas mal pour la machine.
Du coup j'ai travaillé par bandes de 1.5m de long au maximum ou je faisais peut être 15 passages voire plus, par contre la machine ramenait un amas de terre vers moi, du coup une fois les 1.5m gratté je passais la machine dans l'autre sens pour dégager l'amas de terre et la remettre dans le sol gratté.
Je suis convaincu qu'avec un premier passage uniquement sur le sol d'origine préalablement aéré à la fourche avec un 2ème passage comprenant les ajouts de terrece 2ème passage aurait été plus simple et rapide et que j'aurai moins dû insister.

Ce modèle de machine n'est pas un foudre de guerre qui te fera travailler 200m² dans la journée mais si c'est dans l'idée d'aménager des massifs jusqu'à je dirai 50m² (idéalement moins je penses dans un sol difficile) ça peut être très bien car ça mélangera super bien la terre, bien mieux que ce que l'on peut faire manuellement et ce bien plus rapidement que manuellement.

Ca ne semble pas être super solide les lames mais l'appareil est assez léger, à peine 12kg, tant que l'on appuie pas sur l'appareil mais qu'on laisse juste le poids de l'appareil faire son travail l'appareil saute en cas d'obstacle, il ne faut pas insister, enlever la pierre si s'en est une ou l'obstacle et continuer, si l'obstacle n'est pas enlevable faudra pas insister.
Par contre si on commence à insister je penses qu'il sera possible de flinguer des dents très rapidement dans un sol comme le tiens. Et on aurai tendance à vouloir forcer dessus car parfois j'ai fait un rapide passage avec moins d'un cm enlevé de la terre en dessous tout juste aérée, du coup il faut prendre son temps et faire un paquet de passages.

En ce qui te concerne je penses que si tu es capable d'enfoncer une fourche de 10-15cm dans le sol pour l'aérer en faisant des carrés de largeur de fourche divisé en 2 en retirant le gros et moyens cailloux ça peut être envisageable d'utiliser sans bouriner une motobineuse.
Faut pas espérer travailler plus de 10-15cm de profondeur totale mais c'est déjà pas mal, avec un apport de feuilles morte en bonne quantité tous les ans les vers de terre devraient te faire le meilleurs des labourages possible.

Car je suis convaincu que le fait d'ajouter de l'argile si ton sol n'en a pas pourra t'ouvrir de nouvelles possibilités et sans devoir amender sans cesse vu le sol passoire qui lessive tout.

Bon je dis ça mais u as dit avoir mis de la tourbe, je ne sais pas si ça conserve ou pas les nutriments de la terre ou si ça lessive, mais je penses qu'il faut néanmoins la mélanger à ta terre pour que ce soit utile.

Un achat de motobineuse peut peut être faire réfléchir mais le temps que ça te fera gagner à termes et les économies d'amendements du type terreau (qui n'est pas vraiment fait pour être dans un sol) que l'on peut apporter devrait être rentabiliser avec de l'argile, des feuilles qui ne se payent pas et seront bien plus efficace.

J'ai vite fait regardé et ce modèle https://www.amazon.fr/Einhell-Motobineu ... B00SCTJDR2 me semble avoir des lames plus facilement changeable, par contre c'est moins puissant, à voire si c'est suffisant et le prix des lames que je n'ai pas trouvé.
Car le modèle cité au début de mon message semble être un peu trop fragile au niveau des lames.
Sinon vas voire sur le bon coin si quelqu'un n'en loue pas une près de chez toi pour te faire une idée.

Dans cette idée de refaire un sol, mettre quelques cm de pré compost de végétaux sur ta terre retravaillée en compléments de feuilles et d'un paillis quelconque par dessus apportera à manger à court et moyen terme et sera un booster de vie qui sera actif très rapidement, la quantité de végétaux non entièrement décomposé sera une aubaine pour un paquet d'insectes et vers de terre qui se feront un plaisir de finir de décomposer.
Pour moi ce serait une sorte de vrai brf à effet immédiat, alors si par dessus on rajoute du vrai brf j'imagine que ça doit être vraiment top.

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 14 oct. 2018, 19:18

Retour sur ma prairie fleurie 30 jours après le semi
Image

Image

Image

Image
Sur la dernière photo mon jardin est juste derrière.

Le semi a vite levé, je dirai que ça a germé entre 5 à 10 jours, ça a commencé à pousser puis il y a eut un creux, selon moi dû au temps sec, j'avais beau arroser mais rien ne vaut la pluie.
Par contre le sol n'a jamais été sec en profondeur depuis le début.
Pour conserver au maximum de la chaleur dans le sol j'ai mis un peu de lombricompost en surface, le soleil qui tape sur la terre chauffera plus une couleur noir (comme le lombricompost) qu'une couleur plus clair, on ne le voit pas bien sur les photos car j'ai rajouté un peu de turricules de vers de terre qui n'étaient pas noir cette semaine.

Il y a des endroits où j'ai semé assez serré et d'autres où j'ai sous semé (que l'on ne voit pas où peu sur les photos), ce n'est pas évident de répartir régulièrement 3g/m², puis avec les arrosages au jet d'eau certaines graines ont dû suivre l'écoulement de l'eau vu qu'à la préparation de mon sol je n'ai pas super bien lissé le sol. Du coup j'ai ressemé légèrement tout à l'heure, je verrai bien ce que ça donne.

S'il y en a qui ont déjà fait pousser de la prairie fleurie à cette époque je serai curieux de leurs retours sur l'évolution dans les mois à venir.
Ce n'est pas assez dense encore pour limiter la pousse des adventices, j'ai désherbé un peu tout à l'heure mais ce n'est pas forcément évident de savoir ce qui est adventice.

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 06 févr. 2019, 00:01

Petit retour sur ma prairie fleurie.
Les premières fleurs sont apparues en toute fin janvier au lieu de mars comme annoncé.
Pour info du climat j'habite nantes et l'hiver jusqu'à maintenant a été particulièrement doux, il y a eut très peu de gelées qui n'ont pas été forte
Je prendrai des photos dans le week end

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 10 févr. 2019, 20:40

Rapide retour photo de ma prairie fleurie avec les premières fleurs, bon je me suis pas appliqué pour les photos cet après midi, je ferai mieux la prochaine fois.

Image

Image

Image

Bon par contre aucune idée de ce que c'est comme plantes les plantes en fleur.

Avatar du membre
Tony76
Chevalier Turion
Messages : 633
Enregistré le : 13 avr. 2018, 00:29
Plantation : Jardin
Surface : 1300
Orientation : Ouest
Sol : Argileux
Code postal : 27370
Ville : Le thuit anger
Contact :

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par Tony76 » 13 févr. 2019, 16:02

phpBB [video]
https://www.youtube.com/channel/UCugWkGhxBZ3oYO_e7PIogdg?sub_comfirmation=1

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 16 févr. 2019, 01:03

Bien non ce n'est pas pour faire du miel, c'est juste pour attirer des insectes auxiliaires utile pour que mon jardin s'autogère dans les attaques de nuisibles sans rien faire.
Faut également dire que c'est super sympa de voire des insectes butiner les fleurs, dans mon jardin l'année dernière ma championne du butinage a été une népéta, une plante en fleur avec peut être bien plus de 6 mois de floraison remplie d'insectes volant. Et le gros gag avec cette plante est de voire les chats qui en sont fou, j'en ai vu être totalement ivre devant, comme si on en tenait une bonne couche à tituber et pas marcher bien droit!

Avatar du membre
Calahou
Maître Chaume
Messages : 1957
Enregistré le : 12 juin 2012, 18:39
Plantation : Jardin
Surface : 3000
Orientation : Ouest
Sol : Sableux
Code postal : 43000
Ville : GRAZAC
Contact :

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par Calahou » 27 févr. 2019, 13:58

Le népéta est aussi appelée menthe des chats, ils adorent se rouler dedans!
Ça a bien poussé!Ici j'attend pour re semer... Mais j'ai plein de pavots de Californie qui ont poussé, j'avais laissé en place ceux de l'année dernière qui ont fait plein de graines.

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 28 févr. 2019, 00:42

Calahou a écrit :
27 févr. 2019, 13:58
Le népéta est aussi appelée menthe des chats, ils adorent se rouler dedans!
Ça a bien poussé!Ici j'attend pour re semer... Mais j'ai plein de pavots de Californie qui ont poussé, j'avais laissé en place ceux de l'année dernière qui ont fait plein de graines.
J'en avais jusqu'à 3 l'année dernière, 2 sont partie au beau milieu de la prairie fleurie avec un espace qui leurs ait réservé, une valeur sûre pour les sols sableux et ou bien drainé dans un endroit ensoleillé.

Concernant ma prairie fleurie elle a été rasée par les jardiniers de l'immeuble à l'automne dernier Yellow_Hot_Colorz_PDT_07 alors qu'il me semble qu'elle ne devait pas l'être la première année (si certains peuvent confirmer), depuis je leurs ai demandé de ne plus rien faire dans cet espace.

Sinon ça continue de pousser, je referai des photos d'ici 10 jours ce qui fera un mois depuis les dernières et en referai tous les mois pour voir l'évolution.

Pour tes pavots de Californie ce serait valable de faire un retour photos pour voir leurs développement et l'extension dans le temps avec le ressemage naturel.

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 11 mars 2019, 23:00

Les dernières photos d'aujourd'hui depuis 1 mois
Image

Image

Il n'y a pas énormément de fleurs pour le moment mais bon il est dit que ça fleuri de mars aux premières gelées le mélange que j'ai mis donc peut être que ça vient que ça en est à ses tous débuts.
En tout cas je crois que j'ai semé en trop grosse quantité, c'est pas facile de semer en si petite quantité comme dit sur l'emballage.

En ligne
Avatar du membre
grandan08
Maître Chaume
Messages : 1988
Enregistré le : 11 juil. 2016, 11:14
Plantation : Jardin
Surface : 500
Orientation : Sud
Sol : Argileux
Code postal : 0822
Ville : Nouzonville/Plouha

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par grandan08 » 12 mars 2019, 06:05

Ça pousse et tu n'es pas en retard , ici les forsythias ne sont pas encore fleuri ....

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 15 mars 2019, 00:00

Du côté de nantes ils sont déjà en fleur, il faut dire qu'il a fait particulièrement doux avec peu de gelées qui n'ont pas été forte.

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 12 avr. 2019, 21:09

Avec un mois de plus
Image

Image
Ca a bien grandi et il commence a y avoir plus de fleurs.

Avatar du membre
Calahou
Maître Chaume
Messages : 1957
Enregistré le : 12 juin 2012, 18:39
Plantation : Jardin
Surface : 3000
Orientation : Ouest
Sol : Sableux
Code postal : 43000
Ville : GRAZAC
Contact :

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par Calahou » 16 avr. 2019, 08:41

Joli! C'est bien touffu en tout cas.
Chez moi je n'ai pas re-semé, mais bon c'est sec... J'ai rajouté quelques vivaces de rocaille au milieu des pavots de Californie.

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 22 avr. 2019, 23:06

Et bien pour ça il y a des mélanges que tu peux semer dès la fin d'été ou tout début d'automne, comme ça ça se prend les bonnes pluies d'automne, ça germe tout seul et tout roule tout seul pour le printemps.
Pas obligé de prendre des mélanges tout fait, par contre tu peux t'inspirer de ce qu'ils mettent pour en semer.
Quand à l'aspect sec il me semble que pas mal de fleurs n'ont pas besoin de grand chose comme eau.

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 01 mai 2019, 11:02

Image

Image
Il doit y avoir 5 ou 6 variétés de fleurs pour le sûr pour le moment.
A voire comment mes 2 buissons et 2 nepetas planté en fin d'année dernière se comporteront au milieu de cette foule, ils semblaient bien exploser en fin d'hiver.

Avatar du membre
Calahou
Maître Chaume
Messages : 1957
Enregistré le : 12 juin 2012, 18:39
Plantation : Jardin
Surface : 3000
Orientation : Ouest
Sol : Sableux
Code postal : 43000
Ville : GRAZAC
Contact :

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par Calahou » 19 mai 2019, 19:21

C'est super joli! Ah mais c'est ce que j'avais fait pour ma prairie... A la base j'avais pris un mélange, à par les pavots le reste était bof, du coup j'ai racheté des sachets, un de pavots, un de coquelicot, un de statice et du lin rouge.
Mais malgré plusieurs semis ça reste vide... Je n'ai que les pavots de Californie, j'en ressemé il y' a peu et cette fois j'ai des choses qui poussent...
Sinon il y a aussi quelques soucis et des graminées qui sont revenues.
J'ai rajouté quelques vivaces dans les trous, ibéris, romarin rampant, aubrietes, sedums spectabiles, perovskia...

OP44
Chevalier Turion
Messages : 582
Enregistré le : 04 déc. 2017, 19:48
Plantation : Jardin
Surface : 30
Orientation : Est
Sol : Argileux

Re: Planter de la prairie fleurie autonome et durable dans le temps

Message par OP44 » 20 mai 2019, 23:38

Merci,
Bon là pas mal d'autres couleurs apparaissent et dans un coin ça semble être un peu moins en forme, ça provient peut être du lampadaire juste à côté qui provoque un éclairement 24h/24, que c'est le moment pour certaines plantes de laisser la place aux suivante qui vont se mettre à fleurir, et ou d'un problème quelconque (insectes, maladie). Je penses sera passager car je suis convaincu en regardant à côté que c'est rempli de ressources, je ferai des photos prochainement.

Il doit peut être y avoir des explications au fait que tout n'ai pas tout le temps fonctionné pour toi, je penses à divers problèmes possible.
Il est dit de ne pas enterrer les graines pour ne pas les enfouir trop profondément mais dans un même temps j'ai entendu dire que de les saupoudrer très légèrement du genre 3-4mm était bénéfique pour ne pas que les graines se fassent manger par les oiseaux et qu'elles germent plus facilement.
Il est également mieux de semer lorsque le sol est un peu humide et qu'il y aura des averses prévues les jours suivant, il faut également arroser après avoir semé mais gaffe à arroser très délicatement pour que les graines se collent en se mélangeant avec le sol. Pour l'arrosage en faire 2-3 tout petit de façon très délicate espacés de quelques minutes à l'aide d'un pommeau d'arrosoir sera plus efficace qu'un seul gros pas délicat, il faut imiter la pluie qui est ce qui se fait de mieux en dehors des grosses averses et orages (donc gaffe à ne pas semer avant dans ce cas).
Peut être également que le vent peut se faire envoler les graines.

Dans mon cas j'avais saupoudré les graines de poussière de terre, celle que l'on retrouve sur les chemins de hallage quand ils sont emprunté et bien sec, ça avait germé en à peine une semaine.

Répondre

Retourner vers « Le jardin traditionnel »